AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour - libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanaël le Perdu
Membre
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 10/12/1994
♣ PUF, PSEUDO : Mielou
♣ INSCRIT(E) LE : 23/03/2012
♣ MESSAGES : 10

♣ HUMEUR : très chat-fouin :3

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Retour - libre   Dim 16 Juin - 2:07



Crazy like hell !


      Le soleil brûlait en cette chaude après-midi d'été. Enfant Perdu, de son surnom Naël, trottinait tranquillement vers les terres du clan de son enfance, la Rivière. Cela lui semblait une éternité qu'il ne les avaient pas foulées. Joyeux, il dodelinait de la tête en fredonnant une entraînante mélodie tandis que son pelage blanc toiletté s'illuminait sous les rayons. Ses yeux vairons, l'un ambré, l'autre indigo scintillaient sous sa détermination et son bonheur factice. Il affichait un immense sourire découvrant toutes ses dents blanches. Il sautillait presque en atteignant la frontière avec le clan du tonnerre, une grande étendue herbeuse qui s'achevait de l'autre côté par le début de la forêt.

      Il était venu ici dès son retour pour une raison précise. Il avait hâte de revoir son ennuyeux de frère, Oeil du Loup. Et lui annoncer des nouvelles si, si réjouissantes ! Il en bondirait de joie, pour sûr. Nathanaël se posta à la limite de la frontière et attendit, sans cesser de chantonner.
      C'était une magnifique journée en perspective !

____________________________________________

Nathanaël le Perdu
Perdu, vous dites ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ayla de Neige
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 15/11/1997
♣ PUF, PSEUDO : Kinder.
♣ INSCRIT(E) LE : 13/06/2013
♣ MESSAGES : 49

♣ HUMEUR : Bonne !

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Défense
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Dim 16 Juin - 19:17

Ce matin là , Plume de Neige avait sentit le doux soleil sur son pelage qui la réveilla. Elle tourna brusquement la tête et vit un mâle du Clan sortir en douce. Elle avait une irrésistible envie de le poursuivre , elle hésita un moment , puis s'aventura dans le Clan , elle salua quelques uns , l'air de rien , puis le suivit. Ses pattes frôlaient à peine le sol tellement elle allait vite. Elle fixa sa fourrure blanche qui se détachait de la forêt , il était blanc , comme elle , il avait les yeux vairons , comme elle. Il était presque comme elle.

Son œil vert brillait comme les feuilles d'automne , son œil bleu scintillait comme l'éclat de l'eau. Elle souriait , bêtement , comme d'habitude , elle aimait sourire , elle aimait être heureuse , le soleil qui chauffait son pelage lui remplissait son cœur de joie , elle était pleine d'allégresse , elle avait le sentiment de voler dans les airs. Elle se fit plus prudente , lorsque , les pas du chat s'approchèrent de la limite du Tonnerre , sachant qu'il était en conflits , elle resta d'abord un long moment dans les buissons , puis doucement sortit et se posa près de lui , elle esquissa un large sourire et lui demanda gentiment.

" Que fais - tu ici ? Il fait beau n'est - ce pas ? Tu attends quelqu'un ? "

Ses yeux brillèrent de malice dans la pénombre des feuillis. Le tapis de feuilles craquait sous ses pas et elle enroula sa jolie queue blanche et touffue autours de ses pattes , le contemplant un moment , avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian le Vagabond
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 22/01/2011
♣ MESSAGES : 60

♣ HUMEUR : LOVE.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Mar 18 Juin - 23:52



     « Suis-je le Bien qui fait le Mal ou le Mal qui fait le Bien ? »

    Loin du Camp, une silhouette massive trottinait, appréciant la solitude quotidienne et à petite dose qu'il s'offrait. Parfois, de plus en plus souvent même, il avait besoin d'être loin du Clan pour revenir en suite et supporter pendant une journée de plus, son masque de joie. Tout était si faux en lui. Mais il s'en fichait éperdument. L'avis ( et la vie aussi d'ailleurs ) des autres ne l'intéressait pas. Et chaque jour il faisait semblant, semblant d'avoir un quelconque intérêt pour les autres. Au fond, Œil du Loup demeurait instable, il était et serait toujours Vagabond, le meurtrier. Son œil lui rappelait assez bien, il était borgne et la raison, il la connaissait très bien. Les autres ne le savaient pas, lui oui. Il se souviendrait à jamais de ce combat qu'il avait remporté, y passant de justesse. Il se souvenait de la douleur absolue qui l'avait détruit, presque tué pendant plusieurs jours. Il se souvenait de la fièvre qui s'était emparée de lui, de la folie qui l'avait guetté. Il avait cru mourir. Il avait du se débrouiller seul de sa plaie béante. Sa propre vue lui avait donné des nausées, quoi de plus normal, il avait perdu un œil, son visage n'avait rien d'harmonieux, le sang dégoulinait... c'était affreux.
    Oui, Vagabond se rappelait d'absolument tout.

    L'ancien solitaire inspira et se dirigea vers la frontière qui séparait le Tonnerre de la Rivière. Il avait pris l'habitude d'aller y patrouiller, seul, et sur le chemin du retour il attrapait des proies. Il n'avait pas d'attachements pour ce Clan qui avait accepté de le prendre en grande partie parce qu'il était un fervent croyant des Étoiles. Mais il faisait tout pour que tout le monde oublie d'où il venait, et il sentait que c'était chose faite. Seulement, quelques jours auparavant avec ce rêve envoyé par les ancêtres, tout menaçait de s'effriter... Pour le moment, il essayait de ne pas y penser, personne lui en avait parlé et il espérait que ça continuerait. Le mâle borgne atteignit rapidement la frontière. Il reconnu la forte odeur de la Rivière... Et particulièrement celle de son frère. Celui qui avait du disparaître depuis bien longtemps. Il ne voulait pas le revoir, il voulait rester à l'écart de sa famille afin de protéger sa nouvelle vie et de cacher son passé. C'était encore une fois loupé. Une odeur qui lui était inconnue était aussi présente et, en avançant encore il découvrit une guerrière au pelage blanc et au regard vairons. Comme son frère. Sauf que l'un de ses yeux était vert et l'autre bleu. Elle était magnifique, mais Loup n'y prêta aucune importance. Son unique œil dont la couleur était à la fois jaune et verte, était fixé sur son frère. Il était arrivé après que la femelle blanche ait parlé, si bien qu'il n'avait pas entendu ses paroles.

     « Qu'est ce que tu fais là ? Je te pensais disparu et ça m’allait très bien. »

    Sa voix était grave et calme, exprimant aucun sentiment, comme toujours. Avec son frère, il se permettait d'être un peu plus lui-même, plus sombre. Et comme il avait décidé de ne pas s'occuper de l'inconnu, il se montrait donc presque tel qu'il était vraiment. Il était... comme déçu de revoir Nathanaël, son frère en revanche, avait l'air un imbécile heureux.
    Ils étaient si différents.

____________________________________________

Sébastian le Vagabond.

Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Morphée.
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 11/02/1998
♣ PUF, PSEUDO : Pillow.
♣ INSCRIT(E) LE : 17/06/2013
♣ MESSAGES : 14

♣ HUMEUR : Zut, hein.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
250/1000  (250/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Mer 19 Juin - 21:21


COME BACK.


- - - - - - - ✂ - - - - - - -

❝ Se souvenir, c'est s'écorcher. ❞

Je me suis penchée. Et j'ai vu. J'ai aperçu oui. Là, juste là, dans l'eau limpide. Et j'ai su. J'ai contemplé l'image qui se présentait à mes yeux, miroitant sur l'onde limpide. Qu'était ce ? ... Mon reflet. Quel effet cela m'a t - il fait ? J'en suis restée sans voix - qu'aurais - je bien pu dire de toute manières ? -. Je n'ai pas bougé, me contentant de m'observer, d'un air satisfait, défiant ma propre image du regard, comme pour lui dire : " Alors, qu'attends tu ? ". C'est sans doute bête, me diriez vous, sans doute oui. Mais qu'importe au fond, on est tous un peu fous, un peu idiots, alors à quoi bon jouer les gentilles personnes quand on sait toute la haine, toute la rancœur qui brûle en nous ?
Enfin, au bout d'un temps que je n'aurais su compter, j'ai levé mes yeux de mon attrayante image pour regarder plus loin, dans le ciel. En cette chaude journée le soleil brillait, au firmament, m'informant donc qu'il était midi passé ou peut - être un peu plus tard. Le paysage était des plus commun ; un ciel, bleu, peu de nuages, des oiseaux, voletant gaiement de ci de là, et l'astre solaire, dardant ses chauds rayons sur notre terre. L’ensemble était beau, certes, mais le paysage environnant m'importait peu, ayant pris l’habitude, en ce début de saison des feuilles vertes, à voir un tel environnement.
Je me mis à marcher, sans vraiment savoir là où mes pattes me porteraient, laissant le hasard décider pour moi. La rivière ne fut bientôt plus qu'un petit " glou - glou " derrière moi et je dressais l'oreille et plissais les yeux, attentive. D'un côté se trouvait des arbres, des tas et des tas, et d'un autre ; un paysage plus clairsemé, pourvu de quelques buissons, de roseaux séchés et de bouquets de prêles par ici et par là. Un forêt et une clairière, somme toute. De plus, je notais qu'une forte odeur emplissait l'air ; mélange de fumets différents, ceux de la de végétations à un une effluve que je reconnaissais bien, celle du clan de la Rivière ; de mon clan. J'étais donc encore sur mes terres, du moins il me semble. Rien à craindre, alors. Mais que dis - je ? Je ne crains rien. Ni personne.  
Des bruits de pas. Des paroles étouffées. Les autres. Mon calvaire. Grondant intérieurement je me remis en marche, et, guidée par ses quelques bribes de voix - peu discrètes d'ailleurs - je me faufilais sous un buisson de houx, à l'odeur acre des petites boules rouges qui se détachaient distinctement sur cet aplat de vert.
Deux chats. Une femelle et un mâle, à l'odeur. Tous deux blancs, du peu que je pouvais distinguer à travers les épaisses feuilles piquantes. Tous deux du clan de la Rivière. Je n'arrivais pas à mettre de nom sur leurs visages, et puis de si loin ... Il aurait fallu se rapprocher. Mais pas maintenant. Pas tout de suite, du moins.

« Qu'est ce que tu fais là ? Je te pensais disparu et ça m’allait très bien. »

Une autre voix. Un autre chat. Sortant tout droit des bois. En jetant un bref coup d’œil entre les branchages du buissons je pu voir qu'il était bicolore ; noir et blanc. À qui s'adressait - il ? J'aurais été incapable de le dire, sans aucun doute à un des deux félins immaculés. Le nouveau venu ne portant pas la même odeur que le Clan de la Rivière. Celui là sentait les bois et la verdure à plein nez.
Un sourire fourbe tordit mes traits, le temps d'un clignement de paupière, pour s'effacer l'instant d'après. Tiens, tiens, tiens ... Mais que faisaient - ils donc tous là ... ?
On allait bientôt le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Pelage d'Etoiles
Membre
avatar

♣ PUF, PSEUDO : Ety
♣ INSCRIT(E) LE : 11/06/2013
♣ MESSAGES : 14

♣ HUMEUR : Je suis de retour officielement !

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Mer 19 Juin - 21:49

Pelage d’Étoiles attendait, cachée dans les buissons qui bordaient le clan du Tonnerre. En douce, elle avait suivi Plume de Neige, qui avait interpellé Enfant Perdu, dissipé du camp. Le chat blanc aux yeux vairons était maintenant dressé sur ses pattes, attendant un chat, sûrement. Soudain, un chat noir et blanc, au beau pelage, apparut des fourrés. Il ne semblait pas surprit, et regardait durement Plume de Neige. De sa voix grave, il dit à Enfant Perdu :

« Qu'est ce que tu fais là ? Je te pensais disparu et ça m’allait très bien. »

Pelage d’Étoiles fut peinée par ses paroles. Elle aurait voulu défendre son ami de clan, auquel elle tenait. Mais elle préféra de replier sur elle-même, en attendant la réaction d'Enfant Perdu. Le mâle bicolore surgit des fourrés était borgne, l'un de ses yeux était vide, comme si rien ne s'y cachait, pas même un souvenir. Le mâle le méprisait du regard, comme s'il surgissait du clan de l'Ombre, mais l'odeur du clan du Tonnerre émanait de lui. C'en était trop. Ces paroles étaient dures, trop dures. Que pouvaient-ils avoir en commun, ces deux là ? Le chat du clan du Tonnerre était si sombre...Elle intervint en se levant, méprisante :

"Qui es-tu ? Pas la peine d'être si dur avec Enfant Perdu, tu sais. Même si je ne connais pas la raison de sa visite, je te supplie de te montrer plus sympathique, bien que nous venions de clans différents. Moi, je ne suis pas le clan de la Rivière en général, donc je te méprise pas. Personnellement, le clan du Tonnerre n'est pas un ennemi pour moi.

Elle avait parlé. Avec un effort impressionnant, elle parvint à ne pas sortir ses griffes et à se jeter sur ce matou bicolore si ignorant. Elle souffla fort, pour contenir son calme. Enfin. Elle ferma les yeux, afin de ne pas croiser le regard du chat du clan du Tonnerre. Soudain, son odeur lui revint. Aux quelques Assemblées, elle avait entendu son nom : mais oui, Œil du Loup ! Un fumet lui vint dans l'immédiat : Nuage de Morphée se cachait non loin d'elle.
Elle ne voulut pas la dénoncer, ouvrit les yeux. Son pelage écaille et blanc pommelé était hérissé de fureur. Combien de temps ce silence insoutenable allait-il tenir ? Il se mit sur ses gardes, guettant le moindre signe de Œil du Loup. Mille questions lui parvinrent : pourquoi Enfant Perdu attendait-il Œil du Loup, près de la frontière ? Lui faisait-il confiance, malgré la haine du chat noir et blanc envers lui ? Qu'allait faire le mâle bicolore en représailles ? Puis elle se tut intérieurement. Elle était prête à subir les représailles de son ennemi, telles qu'elles soient. Elle était loyale, alors elle protégerait Enfant Perdu, son camarade de clan.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.war-of-clans.com/t11270-une-fidele-guerriere-pelage-d
Nathanaël le Perdu
Membre
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 10/12/1994
♣ PUF, PSEUDO : Mielou
♣ INSCRIT(E) LE : 23/03/2012
♣ MESSAGES : 10

♣ HUMEUR : très chat-fouin :3

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Sam 22 Juin - 11:35




Got a secret.
Can you keep it?



    Un parfum délicat se diffusait dans l'air. Enfant Perdu souriait toujours joyeusement. Elle ne se montrait pas, mais il l'avait repérée. Il aurait senti la délicate senteur d'une jeune féline à des kilomètres à la ronde. Un bruissement se fit entendre. Doucement, elle sortait des buissons. Naël tourna la tête vers elle et découvrit une femelle au pelage blanc de neige, et aux yeux d'un magnifique vairon, l'un vert et l'autre bleu. Elle se posa près de lui, l'air douce et souriante comme la rivière calme en été. Elle rayonnait.

    « Que fais - tu ici ? Il fait beau n'est - ce pas ? Tu attends quelqu'un ? »

    Naël répondit par un sourire éclatant. Il l'observa, elle et ses yeux brillants, sa queue blanche et touffue, son grand sourire. Il allait dire quelque chose lorsque une deuxième odeur se fit sentir. Beaucoup moins agréable, celle-là. Un mâle. Son frère Œil du Loup émergea de la forêt du clan du tonnerre pour se poster de son côté de la frontière. Parfait ! Ils étaient réunis enfin et Naël allait pouvoir lui annoncer la nouvelle en personne.

    « Qu'est ce que tu fais là ? Je te pensais disparu et ça m’allait très bien. »

    Une nouvelle fois, Naël répondit seulement par un sourire. Ah, son frère. Tellement agréable. Sa voix grave et calme et sa manière de dissimuler des sentiments qu'il n'avait pas semblait risible à Enfant Perdu. Sombre et solitaire, hein ? Il croyait être le seul à porter le passager sombre. Naël le dissimulait mieux que lui, tout simplement. Il n'eut toutefois pas le temps de parler à son frère non plus qu'une troisième odeur se fit sentir, cachée dans les taillis. Une apprentie ? Oh, merveilleux ! Naël n'était pas retourné dans son clan depuis des lunes et des lunes et voilà que deux princesses se présentaient déjà pour l’accueillir. Il en était plus que ravi. Il fut alors surpris par une quatrième senteur surgissant du feuillage, l'air méprisante.

    « Qui es-tu ? Pas la peine d'être si dur avec Enfant Perdu, tu sais. Même si je ne connais pas la raison de sa visite, je te supplie de te montrer plus sympathique, bien que nous venions de clans différents. Moi, je ne suis pas le clan de la Rivière en général, donc je te méprise pas. Personnellement, le clan du Tonnerre n'est pas un ennemi pour moi. »


    Et elle connaissait déjà son nom, qui plus est ! Enfant Perdu flottait sur un petit nuage. On lui avait décrit la nouvelle lieutenante qu'avait choisie Étoile Obscure et en observant l'arrivante, Naël associa le poste à la féline. Son pelage écaille blanc pommelé et ses yeux d'un bleu ciel très doux contrastaient avec l'air féroce qu'elle affichait à présent. Elle soufflait fort, fermait les yeux puis les rouvrit, mécontente visiblement de l'attitude de son frère. Naël lui lança un sourire éclatant. C'était dans le caractère de Loup que de mal accueillir les étrangers. Et leurs clans étaient ennemis. Il ne fallait pas qu'elle se ronge les sangs pour un individu aussi discourtois et désagréable. Naël attendit un peu, scrutant les buissons pour voir si d'autres chats allaient surgir, et le silence s'installa. C'était tendu mais à contrario Enfant Perdu semblait paisible et heureux. Le soleil faisait étinceler son pelage blanc ivoire.
    Après quelques minutes, il se tourna vers la première arrivante, la jeune guerrière au pelage de neige.

    « Oui, c'est une magnifique journée, mais point aussi plaisante que votre sourire, mademoiselle. Vous êtes si gentille ! En effet, j'attendais quelqu'un. J'ai une chose très importante à lui dire. »


    Puis il jeta un coup d’œil vers les buissons où se dissimulait l'apprentie et lui lança un merveilleux sourire, gardant le silence. Il l'invitait à se montrer mais ne voulait pas la forcer. C'était à son bon vouloir. Il se tourna ensuite vers la lieutenante tendue toujours en gardant son sourire heureux.

    « Bonjour, Dame de la rivière, lui lança-t-il d'une voix joyeuse. Je suis honoré que vous sussiez mon nom. En revanche, honte à moi, je ne connais pas le vôtre. Je rentre d'un long pèlerinage en ville. En revanche, je fus du clan autrefois, j'étais l'apprenti d’Étoile Obscure puis l'un de ses fidèles guerriers. Peut-être est-ce elle qui vous a parlé de moi ? Oh, et ne vous en faites pas ma chère. Œil du Loup du clan du Tonnerre ici présent est mon frère. Il est ronchon dans son caractère. Ne vous préoccupez pas de sa froideur, c'est normal. Et puis, nos clans restent ennemis, même si je vous trouve très noble par votre altruisme et votre tendance naturelle à préférer vous faire des amis. »


    Nouveau sourire éclatant de sa part, puis il dirigea enfin toute son attention vers Œil du Loup. Dans son œil d'ambre et son œil bleu, une lueur étrange étincela alors. Son sourire prit une teinte inquiétante tout en restant joyeux.

    « J'ai le Passager Sombre aussi. »

    Ses oreilles pointèrent vers son frère.

    « Mère est morte. »


    Il gardait son sourire heureux.

____________________________________________

Nathanaël le Perdu
Perdu, vous dites ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Morphée.
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 11/02/1998
♣ PUF, PSEUDO : Pillow.
♣ INSCRIT(E) LE : 17/06/2013
♣ MESSAGES : 14

♣ HUMEUR : Zut, hein.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
250/1000  (250/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Sam 22 Juin - 13:03


COME BACK.


- - - - - - - ✂ - - - - - - -

❝ J'ai rien à gagner rien à perdre même pas la vie, j'aime que la mort dans cette vie, j'aime ce qui est cassé ou détruit, j'aime surtout tout ce qui vous fait peur : la douleur et la nuit. ❞

Et ils parlaient. Tous. S'interpelant. Se blessant avec les mots coupants comme des lames de rasoirs. Se battant à coups de phrases insignifiantes, lancées en l'air, juste pour le plaisir de faire mal. Rien qu'avec des mots. Quels idiots. On aurait dit des enfants, se chamaillant pour savoir qui serait celui qui aurait le gage. Pathétique.
Je n'écoutais pas vraiment leur conversation, qui me parvenait en sourdine, étouffée à travers le filet de mes pensées, me contentant de les fixer, tour à tour, de les étudier d'un regard critique.
Ils étaient quatre. Car un autre félidé était  arrivé entre temps, sans que je m'en soit vraiment rendu compte. Deux femelles. Deux mâles. Trois - enfin quatre en me comptant moi - sur les terres du Clan de la Rivière et un sur les terres adverses, du Tonnerre je crois. En les observant bien je pouvais distinguer plus clairement leurs particularités physiques. Ainsi donc, la femelle qui était assise à côté du mâle blanc avait les yeux vairons, de deux surprenantes teintes. Un œil bleu comme l'azur du ciel, tendit que l'autre était d'un vert clair, presque transparent. Son poil était blanc, tout comme son compagnon, tranquillement assis à son côté. En parlant de lui, ce mâle immaculé, je remarquais qu'il ne cessait de sourire. Toujours. Et encore. Déstabilisant. D'autant plus que lui aussi possédait deux yeux aux teintes différentes. Jaune ambré et bleu clair. Étrange.
Je crois bien qu'ils m'avaient vu ou senti car le mâle aux yeux vairons se tourna soudain vers ma cachette et me sourit. Ô joli sourire, merveilleuse mimique, enchantement. Jamais l'on ne m'avait sourit de la sorte. Jamais. Le plus souvent on se pavanait devant moi, on me draguait, on m'admirait ... Mais ce n'était que du pipeau, histoire de m'avoir, moi, objet inatteignable, rejetant tous ces beaux parleurs. Mais jamais je n'avais lu une telle sincérité dans le regard qu'il m'adressait. Sûrement était - il faux, un charmeur, comme tous les autres, lui aussi, mais je voulais y croire, rien qu'un petit instant. Dans son expression j'entrevis une invitation à les rejoindre. Eux. Ces moins que rien. Car même si son sourire m'avais charmé les autres n'avait toujours pas le peu d'estime qui s'était éveillé pour lui ... Je plissais les yeux, et finalement, sorti de mon buisson de houx, les feuilles aux bouts piquants éraflant ma fine silhouette. Quelques pas, quelques foulées, et je leur faisais face, à tous. Jetant un coup d’œil rapide au matou noir et blanc, qui était venu du côté du Clan du Tonnerre je remarquais, non sans surprise, qu'il lui manquait un œil. Là où normalement aurait dut se trouver son deuxième globe oculaire il n'y avait plus rien, rien qu'une orbite béante et sans vie. Cela ne me choquait pas, et bizarrement je m'autorisais un sourire à l'intension du borgne, un sourire froid, ni hostile ni amical. Neutre.
Le mâle blanc se tourna alors pour parler à une chatte qui m'étais familière, contrairement aux deux immaculés auxquels je n'arrivais toujours pas à mettre leur noms sur leurs visages bien qu'ils appartiennent à mon Clan. Sans écouter se qui se dit par la suite je toisais la guerrière à laquelle il s'adressait. C'était Pelages d’Étoiles, femelle respectée et lieutenante nommée il y a peu. Son pelage était écailles, mi long et à l'aspect soyeux. Ses yeux ; bleus. Je ne la craignais, ou ne l'aimais. Juste un sentiment, toujours le même pour beaucoup, de neutralité. D'indifférence.
Enfin la mâle blanc se tut, après s'être une fois de plus retourné, mais dans la direction du borgne cette fois ci, et avoir dit quelques paroles à ce dernier. Sans m'en rendre compte je m'étais tranquillement assise, la queue enroulée autour de mes fines pattes, et les regardais les uns après les autres, de haut en bas, le regard impénétrable, nullement impressionnée d'être face à ces guerriers qui auraient facilement le dessus sur moi en cas d'affrontement.

« Bonjour. »

Miaulais - je au bout d'un temps de silence, jetant d'un regard incendiaire à gauche, puis à droite comme pour défier quiconque de contredire mon salut, froid soit, mais salut tout de même.
Je me sentais bien. Je me sentais moi - même. Fière, méprisante et froide sans trop le montrer malgré tout.
Inatteignable pour eux, petits miséreux.

Revenir en haut Aller en bas
Ayla de Neige
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 15/11/1997
♣ PUF, PSEUDO : Kinder.
♣ INSCRIT(E) LE : 13/06/2013
♣ MESSAGES : 49

♣ HUMEUR : Bonne !

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Défense
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Sam 22 Juin - 17:04

La jeune chatte blanche parut surprise devant toutes ces personnes et ces odeurs qui fusaient dans tout les sens , elle vit d'abord un matou borgne du Clan du Tonnerre , puis sa lieutenante de la rivière et enfin la petite apprentie de son Clan. Le mâle du clan ennemi , semblait être mécontent de la présence d'Enfant Perdu , ensuite il y eu le ton serein de Pelage d'Etoiles qui demandait un peu plus de respect envers l'autre , et enfin , après que le mâle blanc réponde , une jeune apprentie sortie d'entre les fourrés , et vint se placer près du groupe de chats. On aurait crut une patrouille de la rivière , la femelle blanche esquissa à nouveau un sourire ravissant devant les paroles apaisante du beau mâle , il était charmant , et gentil , tout comme elle , il semblait aimer sourire , tout comme elle. Elle repensa à sa avec un matou de l'Ombre deux jours auparavant et repoussa cette pensée. Il lui donnait des frissons , elle en faisait des cauchemars. Elle n'y pensa plus , regardant tout les chats qui l'entourait. "Hé bien , bonjour à toi Nuage de Morphée." Elle marqua une pause puis regarda tout les autres chats. "On se croirait dans une assemblée !" Elle se mit un rire d'une voix joyeuse et mélodieuse , comme toujours heureuse d'être là avec tout le monde , entouré des bonnes personnes , enfin du moins pour elle ça l'était , elle ne connaissait pas bien les guerriers de son Clan , mais elle aimait tout le monde , elle était ainsi , toujours dans l'optimisme et la bonne humeur , une bouffée d’allégresse lui parcouru tout le corps. Elle ferma les yeux un moment , savourant cet instant qui semblait presque irréel ,  elle sentait cette tension qui stagnait dans l'air , et soudain se rendit compte des paroles d'Enfant Perdu , il venait d'annoncer la mort de leurs mère avec tant de .. joie ? Elle parut quelque peu surprise , mais elle se rendit compte que si on lui annonçait la mort de sa mère , elle serait indifférente , car elle n'avait quasiment jamais connue sa mère , et celle ci n'avait plus aucune importance dans sa vie. Puis elle murmura à Enfant Perdu , dans un sourire radieux. "Et merci pour ton compliment !" Et elle s'installa confortablement près des autres chats , pleine de joie , pleine de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian le Vagabond
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 22/01/2011
♣ MESSAGES : 60

♣ HUMEUR : LOVE.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Sam 22 Juin - 21:10



     « C’est curieux, n’est-ce pas, comment un instant précis peut changer les millions qui suivent. »

    Au départ, ils n'étaient que trois. Et ça lui allait très bien. Il s'était éloigné du Clan, ça n'était pas pour se retrouver devant la moitié du clan adverse. Et pourtant... Son regard se posa une nouvelle fois sur Nathanaël ( il refusait de l'appeler autrement ) qui lui souriait, simplement. Il ne lui apporta aucune réponse. Alors que le mâle au pelage blanc s'apprêtait à répondre, il sembla remarquer une troisième odeur que Vagabond préféra ignorer. Après tout, il n'était pas là pour faire de nouvelles rencontres, les personnes qu'il connaissait étaient largement suffisantes, un peu trop même. Une seconde plus tard, une femelle au pelage tricolore et aux yeux bleus débarqua. Qu'avaient-ils tous à venir ici ? Le Clan de la Rivière ne se déplaçait-il qu'en troupe ? « Qui es-tu ? Pas la peine d'être si dur avec Enfant Perdu, tu sais. Même si je ne connais pas la raison de sa visite, je te supplie de te montrer plus sympathique, bien que nous venions de clans différents. Moi, je ne suis pas le clan de la Rivière en général, donc je te méprise pas. Personnellement, le clan du Tonnerre n'est pas un ennemi pour moi. » Le regard vert et jaune d'Œil du Loup se braqua sur la nouvelle arrivée. Pitoyable. Incapable de contenir la moindre émotion, elle soufflait fort comme pour se calmer. Elle semblait attachée à son Clan et prête à défendre tous ses membres. Connaissait-elle au moins Nathanaël comme il le connaissait ? Avait-elle eut vent de son histoire ? Probablement pas. Vagabond et Nathanaël. Ils n'étaient pas dignes de recevoir la moindre marque d'affection. Mais l'un comme l'autre dissimulait leur véritable nature, si bien que personne ne se rendait compte de qui ils étaient. Son regard demeura imperturbable et un fin sourire s'étira sur ses lèvres.
    Pure mascarade.

    Il écouta vaguement le baratin que son frère servit à la femelle blanche. Il était d'un ridicule saisissant mais personne à part le mâle du Tonnerre ne semblait s'en rendre compte. Le grand mâle borgne décida de s'asseoir et observa ce petit monde. Il écouta d'une oreille distraite le monologue de son frère jusqu'à ce qu'il entende son nom.  « ...Œil du Loup du clan du Tonnerre ici présent est mon frère. Il est ronchon dans son caractère. Ne vous préoccupez pas de sa froideur, c'est normal. Et puis, nos clans restent ennemis, même si je vous trouve très noble par votre altruisme et votre tendance naturelle à préférer vous faire des amis. » Il garda un regard calme et une indifférence à toutes épreuves. Il remarqua alors une nouvelle silhouette, sans doute la personne que son frère avait remarqué quelques temps plus tôt. Une apprentie de la rivière, blanche et aux yeux bleus verts particulièrement magnifiques. Son regard sombre se braqua sur elle et il vit le sourire froid qu'elle lui adressait. Il ne s'attarda pas plus sur elle. « J'ai le Passager Sombre aussi. » Il remarqua la lueur nouvelle qui illuminait le regard de son frère. Ils étaient rongés par le même mal. Le passager sombre. « Mère est morte. » Il n'avait plus rien à faire avec elle. Qu'elle soit morte ou en vie l'importait peu, les circonstances de sa mort, qu'il devinait facilement, le laissait de marbre. Il en avait fini avec elle depuis bien longtemps. Depuis qu'il avait faillit mourir en se battant contre cet ennemi qui l'avait rendu borgne, depuis qu'il s'était enfui.

     « Ça m'est égal. »

    Il avait donné sa réponse à Enfant Perdu, sa mère était morte ? Très bien, il ne s'y intéressait pas. En revanche, il se tourna vers la guerrière tricolore. Vagabond était quelqu'un d'instable, d'imprévisible et son humeur changeait souvent.

     « Je suis sur mes terres, je fais donc ce qui me convient de mon côté de la frontière, d'autant plus si la personne à qui je m'adresse est mon frère. Que tu me méprises ou non m'importe peu, et ce que tu peux penser en général me laisse totalement indifférent. Fais ce qui te plaît sur les terres de la Rivière, ça ne me concerne pas. En revanche, j'aimerais que tu cesse de te mettre entre Enfant Perdu et moi. Qui que tu sois, nos affaires ne te concerne pas. »

    Sa voix était froide et le ton calme avait été remplacé par une intonation menaçante mais il n'avait pas élevé la voix, elle était restée basse. Il retrouva aussitôt son masque de marbre. L'apprentie salua les personnes présentent et la femelle aux yeux vairons lui répondit, avant d'ajouter une phrase qu'Œil du Loup ignora. Son rire éclata dans le silence.
    Le mâle borgne fixa à nouveau son frère.

____________________________________________

Sébastian le Vagabond.

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël le Perdu
Membre
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 10/12/1994
♣ PUF, PSEUDO : Mielou
♣ INSCRIT(E) LE : 23/03/2012
♣ MESSAGES : 10

♣ HUMEUR : très chat-fouin :3

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Sam 22 Juin - 22:03



A qui la nuit fait-elle peur ?
A ceux qui attendent le jour pour voir.


    L'apprentie finit par sortir de sa cachette et Enfant Perdu tourna son regard vers elle. Elle possédait un pelage blanc immaculé et des yeux verts particulièrement hypnotiques. Elle était belle, et se posa tranquillement au milieu de tous les adultes en lançant un sourire neutre à Œil du Loup. Sa voix s'éleva, froide mais pas particulièrement hostile, juste indifférente :

    « Bonjour. »

    Nathanaël lui lança un sourire tandis qu'elle semblait défier les autres du regard, fière. Ce fut la guerrière au pelage blanc et aux yeux vairons qui lui répondit par un agréable salut. Cette dernière était fraîche et heureuse, toujours joyeuse. Elle compara le groupe de félins à une assemblée ce qui fit sourire Naël de plus belle. Quelle touchante innocence ! Elle se mit à rire d'une voix mélodieuse et Nat' en fut d'autant plus charmé. Elle semblait ne pas se préoccuper de l'ambiance glaciale, préférant à cela la joie simple d'être tous ensemble. Elle lui lança un sourire radieux et dans un murmure lui dit ces mots :

    « Et merci pour ton compliment ! »

    Enfant Perdu lui sourit tendrement et pencha la tête sur le côté, attendrit. C'est alors que la voix de son frère borgne s'éleva.

    « Ça m'est égal. »

    Enfant Perdu tourna le regard vers son frère. L'expression de ce dernier restait froide et totalement indifférente. Ils n'étaient pas frères pour rien. Le même sang coulaient dans leurs corps. Le même passé les unissait. Il n'était peut-être pas si différents qu’Œil du Loup voulait sans doute le croire. Nathanaël, lui, ne détestait pas son frère au fond. Il ne le trouvait pas non plus ridicule, juste ronchon. Mais c'était dans son caractère et il le respectait. Ils n'avaient toutefois pas grandis ensemble et ne faisaient plus partis du même clan. Cela faisait d'eux des ennemis malgré leurs liens. Vagabond se tourna alors vers la lieutenante tricolore. Il lui lança un long monologue sur un ton bas et menaçant qu'Enfant Perdu écouta attentivement en gardant son éternel sourire. Vag' ne savait pas s'y prendre avec les étrangers. En relations sociales, sa note serait un zéro pointé. Mais peut-être n'en avait-il pas besoin tout simplement.

    Lorsque le regard de son frère revint sur lui, Naël agrandit son sourire.

    « Tu es sévère, Vag'. Elle essayait de te donner, tu sais, ce qu'on appelle la gentillesse. Bon. En tout cas, c'est parfait que ça te soit égal. Parce que je suppose que tu sais bien qu'Ils ne vont pas nous laisser tranquille après ça. »

    Enfant Perdu parlait bien sûr de leurs frères et sœurs respectifs qui ne manqueraient pas de venir chercher vengeance ou querelle, causant ainsi des problèmes à leurs clans. Nul besoin de l'expliquer, Œil du Loup comprendrait ça tout seul et prendrait les mesures nécessaires pour les accueillir si jamais ils s'aventuraient sur les terres du Tonnerre. Et lui, prendrait les mêmes mesures, pour la Rivière. C'était tout ce que Nathanaël avait à dire. Après cela, il n'avait plus rien à annoncer à son frère qu'il n'avait pas revu depuis des lunes. Il ne saurait pas trop quoi lui dire, après ça, en fait. Pas évident d'engager la conversation à quelqu'un d'aussi grognon. Pas évident non plus de trouver un sujet à aborder lorsque l'on a été séparés depuis l'enfance (qu'on a vécue pleine d'horreurs au passage).
    Enfant Perdu se tourna donc vers la jeune apprentie blanche. Il scruta son pelage, examina ses yeux verts. Il y avait dans cette féline quelque chose qui était intimement familier à Naël. Il n'aurait su dire quoi. Était-ce dans ces poils blancs ? Dans cette attitude indifférente ? Bien qu'il ne sache pourquoi, il lui paraissait presque reconnaître son père. Père, le félin les ayant tous abandonnés pour se prendre une autre compagne. Le vétéran détestable qui haïssait Nathanaël, et cela était réciproque. Naël ne détacha pas ses yeux vairons de la jeune chatonne. Il essayait de savoir, de comprendre. Il s'interrogea sur la deuxième portée qu'avait eu son père. Cela méritait éclaircissement, mais rien n'était moins sûr.
    Il resta silencieux à ce sujet et se tourna cette fois vers la guerrière souriante au pelage de neige.

    « Je vous en prie, ce n'était que la vérité. »


    Simple murmure uniquement adressé à elle suivi d'un sourire éclatant. Puis il balaya l'assemblée de félins de la Rivière du regard et, dans un sourire, demanda d'une voix forte et enjouée :

    « Puis-je entendre de vos jolies voix vos noms respectifs, mesdemoiselles ? J'en serais réellement honoré. »

____________________________________________

Nathanaël le Perdu
Perdu, vous dites ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Morphée.
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 11/02/1998
♣ PUF, PSEUDO : Pillow.
♣ INSCRIT(E) LE : 17/06/2013
♣ MESSAGES : 14

♣ HUMEUR : Zut, hein.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
250/1000  (250/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Sam 22 Juin - 23:29


COME BACK.


- - - - - - - ✂ - - - - - - -

❝ On croit que les rêves, c'est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c'est que c'est fait pour être rêvé. ❞

L'une me répondit ; la femelle blanche aux yeux varions. L'un m'ignora, fixant son regard et toute son attention sur le matou aux poils blancs et aux étonnantes iris. Les autres ne firent pas vraiment attention à ma petite personne, mais avaient bien tord. Mais l'un, le mâle immaculé, après avoir échangé quelques paroles avec la guerrière blanche et le félin du Tonnerre, me sourit, ou plutôt me dévisagea. Encore une fois. Cela m'indisposait, bien que je ne le montrais pas. Ces yeux, l'un bleu l'autre jaune, me parcouraient, m'inspectaient comme si je n'étais rien d'autre d'un étrange et attrayant objet trônant au milieu de la clairière, simple fantaisie censée divertir son petit publique. Tantôt son regard se promenait sur mon pelage, mon corps en général, puis s'arrêtait plus longuement sur mes yeux. Et je le fixais sans fléchir, le visage impassible bien que fortement amusée, à l'intérieur, par leurs comportements les uns envers les autres, à tous. Je ne put cependant empêcher une petite moue rieuse de franchir mes lèvres, rien qu'un instant on aurait put croire que je m'amusais, que j'étais heureuse et que je riais gentiment de leurs " pitreries " ... Mais je ne riais pas dans le sens heureux du terme. Non, juste un petit éclat ironique, pure mesquinerie. Et ma mimique mourut aussi vite qu'elle avait vécut, sans que grand monde - à par peut - être le matou crayeux que me faisait face - ai pu se rendre compte de mon mouvement moqueur. Était - ce moi où, rien qu'une seconde, une lueur intriguée et pleine de questions traversa les yeux du guerrier de la Rivière ? Je papillonnais doucement des cils et la trace douteuse n'était plus qu'un souvenir.

« Je vous en prie, ce n'était que la vérité. »


S'étant détourné de moi il avait prononcé ces paroles, souffle parmi les souffles, à l'intension de celle que j'avais méchamment surnommé " La Glousseuse ", où autrement dit la femelle blanche aux yeux verts et bleus, la première à m'avoir poliment rendu mon salut. J'étais sans doute injuste à son égard mais tant pis, l'Injustice, avec un I majuscule, est le propre de beaucoup d’entre nous, et je n'échappe pas à cette règle, loin de là. Et voilà qu'il se remettait à sourire ... Encore. Ça devenait lassant à la fin. Franchement.

«  Puis-je entendre de vos jolies voix vos noms respectifs, mesdemoiselles ? J'en serais réellement honoré. »


J'arquais un sourcil, sceptique.
Mais quel beau parleur, pas bien différent des autres en fin de compte. Que de mots, de flatteries pour dire, au final, peu de choses. Quelle perte de temps, et de salive.

«  Oh, mais quel honneur nous faites vous là ... »
Le raillais - je malicieusement, entrant à mon tour dans son jeu. Cette danse où l'on perd si vite pied. «  Nuage de Morphée. Voilà mon nom. »

Je souris, toujours sans émotion, jetant un regard à la petite assemblée. Enfin, levant délicatement un de mes membres avant je contemplais négligemment mes griffes, mes coussinets et tous ce qui va avec. Le regard faussement focalisé sur ma fine patte, mes autres sens focalisés sur mon entourage.
J'attendais, patiemment, que la suite se précise. Vienne à moi. Leurrée par mes faux airs.

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël le Perdu
Membre
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 10/12/1994
♣ PUF, PSEUDO : Mielou
♣ INSCRIT(E) LE : 23/03/2012
♣ MESSAGES : 10

♣ HUMEUR : très chat-fouin :3

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Lun 1 Juil - 20:28

[Up ? :o C'est à qui de répondre ?]

____________________________________________

Nathanaël le Perdu
Perdu, vous dites ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ayla de Neige
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 15/11/1997
♣ PUF, PSEUDO : Kinder.
♣ INSCRIT(E) LE : 13/06/2013
♣ MESSAGES : 49

♣ HUMEUR : Bonne !

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Défense
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Lun 1 Juil - 22:00

Toujours le sourire aux lèvres , Neige contemplait la petite Assemblée. Tout cela l'amusait , elle était comme une spectatrice d'un pièce de théâtre , chacun porté son masque , chacun menait un jeu , même elle. La guerrière blanche posa ses yeux sur cette jeune apprentie de son Clan , elle l'avait déjà vue plusieurs fois , celle ci paraissait distante. Elle ne savait pas grand chose du mâle de son Clan , mise à part peut-être , que comme elle , il n'avait pas ses origines ici. Et l'autre , du Clan du Tonnerre était son frère , ils s'appelaient pas des nom étrange , surement des anciens chats errant. La jeune femelle se laissa séduire par le beau sourire du mâle blanc aux yeux vairons. Rare était les fois où de beaux matous lui souriaient ainsi , alors elle se laissait faire - non sans joie - aux délices de la séduction. Elle savait que ce n'était qu'un jeu , ou par simple politesse , mais cela lui plaisait. Elle riait avec bon cœur , elle souriait , sa plus belle arme , son sourire. Elle ne voulait pas se mêler aux affaires des deux mâles , mais il semblait , que le matou noir et blanc du tonnerre n'appréciait guère le fait que l'autre parlait de leurs mère. Il était libre de faire ce qu'il voulait , mais on sentait comme une petite tension entre les deux mâles. Cela devait faire longtemps qu'ils ne s'étaient pas revue. D'ailleurs , le mâle au pelage blanc de son clan était arrivé peu de temps avant. Elle ne le connaissait pas beaucoup. Il lui murmura quelque chose à l'oreille , et elle lui sourit encore , une douce lueur au fond des yeux , puis il demanda le nom de tout le monde , la jeune apprentie , Nuage de Morphée , miaula le siens - non sans sarcasme - elle semblait prendre part au jeu. Pour sa part , Plume de Neige n'y comprenait rien , elle était un peu perdue. Elle murmura le siens , assez fort pour que tout le monde l'entende. " Plume de Neige .. " Puis elle baissa ses yeux au sol , un peu embarrassé par cette mini assemblée. Un fin sourire sur ses lèvres , et toujours cette douce lueur qui brillait au fond de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian le Vagabond
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 22/01/2011
♣ MESSAGES : 60

♣ HUMEUR : LOVE.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Lun 12 Aoû - 23:22



     « C'est une erreur d'affirmer que l'on peut enterrer le passé : il s'accroche tant et si bien qu'il remonte toujours à la surface. »

    Faux. Il était faux. Tout comme Nathanaël l'était. Il n'y avait pas pire dissimulateurs qu'eux. Œil du Loup et Enfant Perdu étaient frères malgré leur apparence et leur caractère. Ils étaient différents et pourtant similaires. Œil du Loup et Enfant Perdu étaient frères et pourtant, Vagabond savait parfaitement que s'ils se croisaient en pleine guerre, l'un comme l'autre n'hésiteraient pas à se battre, pour conserver leur histoire, pour ne pas faire d'histoire et aussi parce qu'ils n'avaient pas de sentiments. Et oui, en effet, Nathanaël pensait bien : Œil du Loup n'avait besoin de personne, être entouré ne l'intéressait absolument pas. Il se forçait, chaque jour, au Clan, il se savait apprécie, souriait quand il le fallait, était présent quand on avait besoin de lui... Mais au fond, il aurait très bien pu ne pas être intégré, la seule chose que ce détails aurait changé était qu'alors, les personnes parleraient sur lui, se poseraient des questions : rien n'était pire que ça. Alors il se forçait, encore et encore. « Tu es sévère, Vag'. Elle essayait de te donner, tu sais, ce qu'on appelle la gentillesse. Bon. En tout cas, c'est parfait que ça te soit égal. Parce que je suppose que tu sais bien qu'Ils ne vont pas nous laisser tranquille après ça. » Il avait écouté la première partie sans vraiment y faire attention, tandis que la deuxième n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Un sourire lointaine flotta sur ses lèvres un court instant. Comme s'il n'y avait pas pensé, bien entendu, ils pouvaient venir, mais qui avait dit qu'il avait aussi tué sa mère ? Certes, il avait fui comme un lâche, mais c'était du passé, et jamais il n'avait levé la patte sur sa mère, alors qu'il aurait pu. Il était devenu fort, tellement fort. Il aurait pu rester à ses côtés, se rétablir et la tuer après. Mais il n'en n'avait pas eu le courage. Que voulez vous, il était ainsi. Ainsi, s'ils venaient pour se venger, s'ils le trouvaient ( ce qui ne devait pas arriver, ils ignoraient les choses qui s'étaient passés depuis qu'il avait rejoins le Tonnerre ), Œil du Loup n'aurait qu'à fuir à nouveau. À moins qu'il les affronte et les tue. Il ne savait pas encore, il attendrait de voir. Loup n'était pas de ceux qui prévoyaient à l'avance, qui avaient un plan précis. Il était affreusement négligeant.

    Œil du Loup suivit le regard de son frère et alors, il croisa celui de l'apprentie. Il avait un sentiment de déjà-vu chez elle. Elle lui rappelait sa tendre enfance. Elle lui rappelait quelqu'un, elle le renvoyait à un endroit si lointain. La Rivière, la pouponnière... Il n'arrivait pas à savoir d'où venait cette impression, mais elle était belle et bien là. Pourtant, le mâle bicolore n'en montra rien. Son regard resta seulement braqué sur la jeune inconnue. Enfant Perdu répondit à la guerrière blanche à ses côtés, avant de s’exclamer, haut et fort : « Puis-je entendre de vos jolies voix vos noms respectifs, mesdemoiselles ? J'en serais réellement honoré. » Son attention revint vers son frère, presque à regret. Il n'avait plus grand chose à faire là. Il voulait juste communiquer encore un peu avec son frère, lui faire part de ses pensées. Cependant,il attendait les présentations. « Oh, mais quel honneur nous faites vous là ... » Regard fugace vers la jeune inconnue intrigante. « Nuage de Morphée. Voilà mon nom. » Il se fichait éperdument des noms de toutes les personnes présentes. Il se fichait de tout. " Plume de Neige .. " Cette femelle ne retenait absolument pas son attention : trop faible.

     «  Je n'ai rien à voir avec sa mort. Ils feront ce qu'ils veulent de toi, tu es responsable. S'ils avaient voulus s'occuper de mon cas, ils l'auraient fait plus tôt et tu le sais. Cette affaire te concerne, toi, pas moi Nathanaël. »

    Après tout, il n'était pour rien dans cette histoire de mort. Que sa mère soit vivante ou non l'importait peu. Que son frère meurt, soit poursuivit par ses frères et sœurs le laissait tout aussi indifférent.
    De toute façon, c'était couru d'avance, non ?

____________________________________________

Sébastian le Vagabond.

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël le Perdu
Membre
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 10/12/1994
♣ PUF, PSEUDO : Mielou
♣ INSCRIT(E) LE : 23/03/2012
♣ MESSAGES : 10

♣ HUMEUR : très chat-fouin :3

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Jeu 26 Sep - 18:03


      Il écouta la jeune apprentie blanche se présenter. Nuage de Morphée. Ce nom ne lui était pas étranger, évidemment. Il lui lança un sourire éclatant, nuancé d'une teinte d'amusement dans le regard. Plus vraiment de doutes possibles. Il ne pouvait exister deux boules de poiles blanches aussi arrogantes et railleuses sans qu'ils ne soient en quelque sorte apparentés. Elle devait sans doute appartenir à la deuxième portée de son père. Ce qui faisait d'elle, eh bien, sa demie-sœur. Bwarf. Pas terrible, comme sœur. Il en aurait aimé une plus gentille. Mais il arriverait peut être à l'approcher, qui sait. Un si joli minois cachait peut être quelques autres qualités qu'une simple railleuse. Et au fond, il était assez satisfait et content.

      Nathanaël tourna son regard vairon vers la belle guerrière blanche, bien plus resplendissante par son sourire, sa beauté angélique. Il l'aimait bien. Elle semblait simple, naturelle, pas du genre à se prendre la tête. Courageuse, aussi. Naïve ? Peut-être un peu, mais gentille et ouverte aux autres membres de son clan. Elle était parfaite. Il voulait s'en faire une amie. C'était sûre que c'était quelqu'un sur qui l'on pouvait compter.

      « Plume de Neige, répéta-t-il, charmé. C'est un nom magnifique. »


      Il ne mentait pas. Il avait toujours aimé la neige. Sa blancheur, sa froideur. Sa beauté pure et fraîche.
      Il se tourna ensuite vers son frère qui lui adressa la parole en se désolidarisant complètement de sa cause. Enfant Perdu se contenta de lui sourire, un peu narquoisement cette fois. Pensait-il s'en tirer si facilement ? Avait-il oublié la persévérance débile et bornée de leurs frères et sœurs ?

      « Vag', tu oublies un léger détail. Ils ne se sont jamais donnés la peine de te chercher parce que Mère n'en avait sans doute jamais donné l'ordre. Pourquoi, va savoir, mais en tout cas maintenant qu'elle est morte, ils vont devenir fous. Sans personne pour leur donner des directives, tu vois. Sans personne pour guider leur vie au centimètre prêt. Alors ils vont se rabattre sur le premier but qui passe par là : nous retrouver, nous pourchasser, nous tuer. Ils sauront pas quoi faire d'autre. Ce sera amusant de voir ces bornés un peu simples d'esprit débarquer ici avec leurs grosses papattes en voulant tout détruire. »


      Il lança un sourire, visiblement très amusé par cette perspective.

____________________________________________

Nathanaël le Perdu
Perdu, vous dites ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian le Vagabond
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 22/01/2011
♣ MESSAGES : 60

♣ HUMEUR : LOVE.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Dim 29 Sep - 15:24



     « L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. »

    Œil du Loup lui, était à milles lieux de se douter de l'identité de Nuage de Morphée. Sans doute parce que au fond, ça l'importait peu de savoir qu'il avait une demie sœur. Ça ne l'intéressait pas, elle pouvait être n'importe qui, de sa famille ou non, ça ne changeait rien. Il écouta vaguement son frère complimenter la guerrière blanche assise à ses côtés. Était-il vraiment là pour l'entendre roucouler et déblatérer des paroles sans importance ? Pas vraiment. En fait, il attendait simplement la réponse de son frère, tout en se disant que de toute façon, cette histoire ne le concernait pas. Il espérait pour Enfant Perdu que son acte ne se répercuterait pas sur sa vie paisible qu'il s'était construit. Il avait intérêt à ne pas l'avoir mêlé à ces histoires. « Vag', tu oublies un léger détail. Ils ne se sont jamais donnés la peine de te chercher parce que Mère n'en avait sans doute jamais donné l'ordre. Pourquoi, va savoir, mais en tout cas maintenant qu'elle est morte, ils vont devenir fous. Sans personne pour leur donner des directives, tu vois. Sans personne pour guider leur vie au centimètre prêt. Alors ils vont se rabattre sur le premier but qui passe par là : nous retrouver, nous pourchasser, nous tuer. Ils sauront pas quoi faire d'autre. Ce sera amusant de voir ces bornés un peu simples d'esprit débarquer ici avec leurs grosses papattes en voulant tout détruire. » Et il souriait, il souriait ce crétin. Heureux de savoir que leurs vies étaient en péril. Heureux de savoir qu'il avait amené des meurtriers dans le coin alors que Vagabond avait tout fait pour les fuir.

     «  Je ne trouve pas ça amusant. Que ta vie n'ai aucune importance à tes yeux c'est une chose, mais tu n'avais aucun droit de me mêler à ça. » Sa voix dénuée de sentiment s'était durci quand il reprit.  « Je te promet Nathanaël, que s'ils débarquent avec l'intention de me tuer, je m'arrangerai pour les avoir à mes côtés, et je te tuerai moi même s'il le faut. »

    Aucune trace de compassion dans sa voix. De toute façon, son frère savait qu'il ne plaisantait pas. Tuer son frangin ne lui ferait rien, et ils le savaient tous les deux.

____________________________________________

Sébastian le Vagabond.

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël le Perdu
Membre
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 10/12/1994
♣ PUF, PSEUDO : Mielou
♣ INSCRIT(E) LE : 23/03/2012
♣ MESSAGES : 10

♣ HUMEUR : très chat-fouin :3

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Retour - libre   Dim 13 Oct - 17:48


      Enfant Perdu écouta la menace de son frère sans tressaillir. Toujours souriant, une teinte de tristesse au fond de son regard vairon, il affronta l’œil de son frère avec détermination.

      « Ma vie est importante. Voilà pourquoi Mère est morte. Si elle était encore de ce monde, je serai toujours enchaîné. De plus, je devais retrouver les clans. C'est là que nous sommes nés, Vag'. Tu ne crois pas que ça compte ? Aimer ces félins, s'intégrer, défendre ce clan qui nous défendra en retour. Jusqu'à retrouver Père. Fais ce qu'il te chante, mon frère, garde l'illusion que tu auras une vie paisible. Que tu t'allies à eux ou non, que tu me tues ou non, tu sais bien que le Voyageur Noir en toi ne s'en ira jamais. En Eux non plus, mais ils sont faibles face à nous. Attention au réveil. »

      Les mots. Ô les mots, porteurs secrets des pensées profondes. Armes redoutables pour qui sait les manier.

      N'oubliez pas les mots cachés entre les lignes.

____________________________________________

Nathanaël le Perdu
Perdu, vous dites ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour - libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour - libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magister est de retour [libre]
» Le Retour [Libre a tous les siths]
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» Retour au passé. Je sais que je suis "imparfait" (libre)
» Le retour (mouvementé) de Lucas (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Back to the past :: "Being Cats"-
Sauter vers: