AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Doux moments - PV Alphard ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette la Précieuse
Membre


♣ ÂGE : 18
♣ NE(E) LE : 13/07/1998
♣ PUF, PSEUDO : Lumi'
♣ INSCRIT(E) LE : 29/04/2012
♣ MESSAGES : 24

♣ HUMEUR : Incertaine

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Doux moments - PV Alphard ♥   Lun 30 Déc - 23:07


     Juliette se glissa hors du Quartier des Paladins avec la plus grande discrétion pour éviter de réveiller les autres. La jeune fille n'avait pas bien dormi cette nuit, se réveillant sans cesse car pleins de choses se bousculaient dans sa tête. Elle se demandait si elle avait sa place ici, s'il ne serait pas mieux de quitter cet endroit. Elle était arrivée ici à l'âge de huit années et avait donc commencé son entraînement deux années plus tard que celui des autres apprentis. Elle s'était entraînée d'arrache pied pour prouver qu'elle avait sa place ici. Ses efforts avaient été récompensés puisqu'elle avait été nommée paladin à l'âge de douze ans, tout comme les autres, malgré qu'elle ait commencé son entraînement plus tard. Mais ce qui la tracassait le plus s'était son frère. Il ne se passait pas une journée sans qu'elle ne pense à lui. Après l'avoir perdu de vue pendant de longues années à cause d'un malentendu, elle le revit enfin au dernier été. Mais leur retrouvaille fut de courte durée et à présent elle ne voulait qu'une chose : le revoir.

    L'aube pointait le bout de son nez lorsque Juliette alla aux écuries. Elle ramena de la sellerie tout le matériel pour brosser son cheval et le monter. Elle se parlait tout bas pendant qu'elle le préparait. Quand la jeune adolescente eut finit, elle enfourcha Roheryn et sortit du château.Elle portait sur ses épaules une grande cape, qui la couvrait du froid, allant jusqu'à recouvrir la groupe de son compagnon. Comme elle comptait partir pour la journée, elle avait prit des provisions dans des sacoches et une gourde remplie d'eau.

    Malgré le beau ciel bleu, accompagné par quelques nuages, le froid était présent. Les arbres étaient nus sans leurs feuilles, le gibier se faisait de plus en plus rare et le besoin de se couvrir davantage se faisait ressentir.Juliette avait hâte que la neige arrive. Elle la trouvait belle, pure, scintillante... Elle lui rappelait de bons souvenirs. Quand elle était encore une enfant, elle s'amusait à faire des batailles de boules de neiges avec les autres enfants. Mais le mieux c'était lorsqu'elle jouait avec ses frères ou le garçon qu'elle aimait beaucoup. Malheureusement, cela n'arrivera plus. Pourquoi le ciel avait-il décidé de lui enlever ceux qu'elle aime ? Elle se disait que cela était de sa faute, qu'elle ne méritait pas de rester auprès de ceux à qui elle tient.

    Juliette sortit soudain de ses pensées lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était sortit de la forêt. Elle réfléchit un instant où allez. Aujourd'hui, elle ne voulait croiser personne de sa Maison alors valait mieux qu'elle sorte de son territoire. Elle mit son cheval au galop, en direction des Quatre Chênes. Elle le repassa à l'allure inférieure qu'une fois qu'elle vit les quatre immenses arbres à l'horizon. La jeune fille brune arrêta  et descendit de son cheval lorsqu'elle fut à leur hauteur. Elle retira sa gourde de sa taille et vint à la hauteur de la tête de son animal.  

    « Bois Roheryn, tu es un bon cheval, lui dit-elle tout en le faisant boire, faisant couler l'eau dans la paume de sa main. »

    Quand il eut finit, Juliette ne s'en priva pas non plus.  

    « Alphard, mais où es-tu... ? murmura-t-elle doucement. »

    La fille aux yeux bleu se mit à danser doucement, les yeux clos, bercée par une douce chanson qui était dans sa tête.


Dernière édition par Juliette la Précieuse le Sam 25 Jan - 21:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alphard
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's


♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 11/07/2010
♣ MESSAGES : 54

♣ HUMEUR : Instable

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Mar 31 Déc - 1:21

    L'hiver arrivait et bientôt, la neige recouvrirait tout, apaiserai les mœurs, amuserai les enfants. Mais qu'en était-il des mendiants qui vivaient dehors ? Qui n'avaient nul part à aller ? Combien, encore, allaient mourir à cause du froid ou des maladies ? Beaucoup, sans doute. Et pourtant, Alphard n'y songeait pas. Il ne se considérait pas comme mendiant : il ne demandait rien à personne et n'avait pas besoin de la charité des autres. Il se débrouillait tout seul, pouvait tuer pour se nourrir et connaissait les plantes : la nature était sa demeure et il ne regrettait pas son choix de vivre seul. Il était mieux là, il dormait à la belle étoile en été, trouvait des abris de fortune en hiver. Le froid ne l'effrayait pas et de constitution solide, il avait l'avantage de ne tomber que très peu souvent malade. Il était sans doute l'un des seuls Solitaires à attendre impatiemment l'arrivée de la neige.

    La journée venait à peine de commencer et le jeune homme errait dans la nature. Son regard était perdu dans le vague, il semblait réfléchir, laissant ses jambes le guider là où elles le devaient. À vrai dire, il songeait à sa sœur, Juliette qu'il avait retrouvé au milieu de l'été. Ces retrouvailles l'avaient bouleversé, il avait appris beaucoup de chose, elle l'avait assurée que sa mère s'en était toujours voulu de lui avoir demandé de partir. Il s'en souvenait si bien, c'était un souvenir qu'il ne pouvait effacer : l'image de sa mère, le regard détruit par la douleur, la tristesse, l'incompréhension et par dessus tout ça... de la haine. Elle l'avait détestée, elle avait cru qu'il avait tué son propre frère. Et il revoyait ses propres mains tachées, souillées par le sang de Nunki qu'il avait tenté de sauver. Il revoyait son reflet dans les yeux de sa génitrice. Il entendait à nouveau cette voix froide lui ordonner, non, lui hurler de partir. Et il s'en était allé. Il avait erré sur les routes, pleurant, gémissant, hurlant. Et au final, il y avait cru : il avait cru qu'il était l'auteur de ce meurtre, comment expliquer sinon que sa mère le traite ainsi ? Et puis des années après, il avait retrouvé Juliette. Et elle lui avait expliqué ô combien leur unique parent s'en était voulue.

    Alphard marchait en direction des Quatre Chênes, l'esprit totalement ailleurs, comme à son habitude. Il chantonnait un air qu'il avait entendu, il ne savait plus où. Ses souvenirs s'éloignèrent en direction de Myrt, qu'était-elle devenue ? Il espérait qu'elle avait laissé sa haine de côté et qu'elle était allée de l'avant. Il poussa un soupire imperceptible et s'arrêta en plein milieu de la clairière : des bruits de pas, un cheval approchait. Il attendit quelques secondes, entendit une voix, devint attentif... Et soudain elle fut là, toute proche de lui et pourtant elle ne l'avait pas remarquée. Elle était un peu en dehors de la clairière, aussi dut-il approcher pour bien la voir. Les yeux clos, elle dansait, absorbée dans un monde dont elle seule avait la clé. Il la regardait, observait ses longs cheveux bruns suivre les mouvements de son corps. Et, dans le silence absolu, un murmure.

    « Alphard, mais où es-tu... ? »

    Un sourire doux s'étala sur les lèvres du jeune homme qui s'approcha d'elle. Il s'immobilisa juste derrière elle, posa ses mains sur les yeux de Juliette afin de les lui couvrir et, à son tours, il lui murmura dans l'oreille.

     « Je suis là Juliette, je l'ai toujours été. »

    Enfin, il la retrouvait.

____________________________________________


Alphard
« Alors , tu as trouvé l'étoile qui t'attire ? - ... Oui. C'est celle-là !
- Constellation de l'hydre, étoile de deuxième magnitude. Alphard... La Solitaire. »

Revenir en haut Aller en bas
Juliette la Précieuse
Membre


♣ ÂGE : 18
♣ NE(E) LE : 13/07/1998
♣ PUF, PSEUDO : Lumi'
♣ INSCRIT(E) LE : 29/04/2012
♣ MESSAGES : 24

♣ HUMEUR : Incertaine

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Jeu 2 Jan - 0:58


     Tout en dansant, Juliette avait ôté sa cape. Elle se sentait euphorique, oubliait le monde qui l'entoure et mettait ses pensées de côté. Puis soudainement, des mains se posèrent sur ses yeux, la ramenant à la réalité. Et cette odeur, celle qu'elle reconnaîtrait entre mille, parvint à ses narines. Et cette voix, celle qu'elle entendait dans sa tête, vint à son oreille lui murmurer :

    « Je suis là Juliette, je l'ai toujours été. »

    Cela sonnait comme une réponse, comme s'il avait entendu sa question qui n'attendait pas de réponse, qui était juste un signe de désespoir.
    Juliette se retourna aussitôt et vit ce visage, celui qu'elle voulait tant revoir. Elle ne resta pas longtemps interdite et son visage se transforma. Ses lèvres s'étirèrent pour dévoilées ses belles dents et ses yeux se plissèrent, montrant l'immense joie qui l'habitait. Sans aucune hésitation, elle lui sauta au cou, avec tellement d'entrain qu'ils tombèrent tout deux à la renverse.

    « Alphard, tu m'avais manqué ! s'écria-t-elle joyeusement. »

    Sa soeur le serrait contre elle, ne voulant pas le laisser s'échapper. La tête dans son cou et les yeux fermés, elle respirait son odeur qui lui avait tant manquée. Elle voulait rester comme ça, pour toujours. Juliette profita de ce moment, respira encore et encore son odeur pour ne jamais l'oublier. Puis la jeune fille déserra son étreinte et roula sur le côté. Elle chercha sa main et lui prit, la serrant doucement dans la sienne. Elle ferma les yeux un instant, écoutant ce qui l'entoure. Les oiseaux chantaient doucement, un peu timide par le froid. La légère brise glaciale venait agiter les feuilles des immenses chênes. Roheryn broutait tranquillement le peu d'herbe qu'il restait, près d'un chêne.
    La fille aux yeux bleu tourna la tête vers son frère et lui sourit délicatement. Le visage serein d'Alphard la rassurait et apaisait son esprit en déroute. Elle aimait plonger dans ses yeux qu'elle trouvait magnifiquement beaux.

    « Tu m'as énormément manqué, lui dit-elle, en serrant davantage sa main dans la sienne. »
Revenir en haut Aller en bas
Alphard
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's


♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 11/07/2010
♣ MESSAGES : 54

♣ HUMEUR : Instable

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Ven 3 Jan - 3:00

    Il observa ses grands yeux bleus se remplir d'une flamme envahissante, une flamme de bonheur, de joie, de soulagement. Il regarda le sourire se former sur ses lèvres dans un rictus euphorique. Lorsqu'elle lui sauta dessus, il ne résista pas et accepta la chute alors que la joie l'emportait lui aussi. Son visage se fendit d'un sourire et un rire heureux s'échappa de sa bouche. Elle était tout ce qui lui restait de son passé. Tout ce qu'il chérissait, tout ce à quoi il pouvait se raccrocher. Tout était là, devant lui. Juliette la Précieuse, paladin du Tonnerre, sœur d'Alphard... Il voulait la protéger, plus que tout. Mais il la voyait si peu... le fief de Cerfblanc était vaste et le jeune homme était en déplacement constamment. Il ne restait jamais deux jours aux derniers endroits. Pour le moment, il vagabondait, sans trouver d'endroits où il se plaisait assez pour rester. Mais quand il était avec sa sœur, il sentait qu'au fond, sa demeure c'était elle. Qu'il n'était chez lui qu'en sa présence. Simplement, il ne pouvait se résoudre à rejoindre une Maison... ça n'était pas fait pour lui.

    « Alphard, tu m'avais manqué ! »

    Il la serra dans ses bras. Avait-il vraiment besoin de répondre ? Ses gestes, son regard ne parlait-il pas pour lui ? Si, sans doute, et c'était pour ça qu'il la tenait contre lui, par peur que ce ne soit qu'un rêve, par peur qu'elle ne s'en aille. Il aimait la solitude, mais il aurait tout donné pour retrouver la vie qu'il avait connu pendant ses premières années. Parfois, il songeait avec tristesse que l'un des seuls souvenirs qu'il conservait de sa mère était celui où elle le chassait de chez eux. Il s'en souviendrait éternellement d'elle et de son regard, de Juliette en retrait et de lui-même, souillé du sang de son frère. Comment oublier une telle chose ? C'était impossible. Elle le ramena à la réalité en se décollant de lui, presque à regret, il la laissa s'éloigner alors qu'elle saisissait sa main et se tournait vers lui en souriant à nouveau.

    « Tu m'as énormément manqué. »

    Il eut un sourire à son tours avant de répondre.

     « Tu m'as manqué aussi, Juliette. » Il attendit un moment avant de terminer.  « Comment tu vas, depuis tout ce temps ? » s'enquit-il avec une douce voix.

____________________________________________


Alphard
« Alors , tu as trouvé l'étoile qui t'attire ? - ... Oui. C'est celle-là !
- Constellation de l'hydre, étoile de deuxième magnitude. Alphard... La Solitaire. »

Revenir en haut Aller en bas
Juliette la Précieuse
Membre


♣ ÂGE : 18
♣ NE(E) LE : 13/07/1998
♣ PUF, PSEUDO : Lumi'
♣ INSCRIT(E) LE : 29/04/2012
♣ MESSAGES : 24

♣ HUMEUR : Incertaine

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Sam 4 Jan - 5:39


     Ses yeux plongés dans l'immensité de l'océan, Juliette ne quitta pas un seul instant les yeux de son frère.

    « Comment tu vas, depuis tout ce temps ? » s'enquit-il.

    La jeune fille détourna la tête et leva les yeux vers le ciel, pensive.
    Depuis quelques jours elle n'arrivait pas à dormir correctement. Ses pensées, ses réflexions et ses questions ne cessaient de la tourmenter. Elle devenait de plus en plus irritable envers ses camarades de maison et parlait moins qu'à l'accoutumée. Si elle ouvrait la bouche c'était seulement pour les saluer, sinon elle se contentait d'éviter toutes questions en restant en retrait ou répondait en hochant la tête. La fille aux cheveux châtains ne participait plus aux patrouilles car elle préférait chasser et se balader tranquillement seule. Quand elle n'était pas de sortie, on la trouvait dans la bibliothèque à dévorer un livre. Juliette savait qu'on allait pas tarder à lui tomber dessus pour lui demander si quelque chose n'allait pas. Elle répondrait simplement, impassible, qu'elle est juste fatiguée. Puis on la sermonnera en lui rétorquant que tout le monde est fatigué et qu'elle n'a pas à se plaindre. Ensuite elle s'énervera et ira pour finir se défouler dans la forêt. Quelle imagination débordante émanait de Juliette.

    La brune se demandait si elle avait sa place au sein de la maison. Elle n'était pas née dans cette grand famille, mais plus loin, dans la nature, avec ses frères. L'adolescente se souvint quand sa mère lui avait dit qu'elle devait se séparer d'elle et commencer une nouvelle vie. Juliette lui avait alors demandé pourquoi cela et sa mère lui avait simplement répondu que c'était pour son bien. Sa génitrice n'avait pas eu tord car Juliette avait tout pour être heureuse ici : un endroit pour dormir, de quoi se nourrir, des personnes qui s'entraident et se protègent... Tout cela plaisait bien à la paladin, mais quelque chose lui manquait mais elle n'était pas encore sûr que ce soit cela.
    Elle se sentait mal, terriblement mal. Mais elle ne voulait pas inquiéter son frère pour une futilité. Juliette tourna la tête vers son frère et lui sourit, tenant toujours sa main dans la sienne.

    « Ca peut allez, mais je ne cesse de penser à toi. » lui dit-elle mélancolique.

    Elle se redressa et vint se coller contre lui, allongée sur le côté, se tenant sur un bras, la tête posée dans le creux de sa main. Son visage était soudainement illuminé par son sourire.

    « Et toi, te portes-tu bien ? lui demanda-t-elle avant d'esquisser un sourire et de poursuivre, As-tu une petite-amie ? Dis-moi tout Alphard, je suis sûr que tu es amoureux ! Puis c'est obligé qu'une fille soit tombée amoureuse de toi, tu as toutes les qualités du monde. »

    Juliette était toute excitée à l'idée que le coeur de son frère soit prit, mais elle eut un peu peur de l'avoir énervé à cause de cette question. La jeune fille serait très étonnée si son frère n'avait pas d'amoureuse car il était charmant et gentil, mais en même temps une jalousie immense l'envahirait car cette fille pourrait effacer Juliette du coeur de son frère et l'interdire de la voir. En fait elle ne voulait pas qu'il ait de petite-amie, car elle aurait trop peur de pleins de choses dont qu'elle profite de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Alphard
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's


♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 11/07/2010
♣ MESSAGES : 54

♣ HUMEUR : Instable

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Mer 8 Jan - 0:52

    Quand il retrouvait Juliette, les sentiments se mélangeaient en lui et formaient un tout un peu confus. Mais dominant cette tempête de sentiment, la joie de la revoir était plus fort que tout. L'attachement tendre qu'il éprouvait pour sa sœur avait été renforcé par les années de séparation où il n'avait cessé de penser à elle, à leur mère et... à Nunki. Malgré lui, malgré tous ses efforts, malgré les aveux de Juliette la dernière fois... Pas un jour ne passait sans qu'il ne pense à son frère, au sang qui s'était échappé de son jeune corps. Allait-il un jour passer une nuit sans cauchemarder ? Son frère lui manquait, énormément, affreusement. Et le dernier souvenir qu'il avait de lui, l'image dominant ses pensées, c'était son cadavre. Son cadavre défiguré, blessé, ensanglanté. Son cadavre... Allait-il un jour oublier le sang encore chaud qui lui avait coulé dessus quand il avait tenté de le sauver ? Oublierait-il aussi l'odeur si particulière de la mort ? Oublierait-il le regard vitreux où l'on voyait encore la peur qui le tenait alors que la vie le quittait ? Non... c'était impossible de tirer un trait sur une chose pareil. Il avait vu son frère mourir, non ! Il l'avait vu mort. Il avait entendu un hurlement, il était revenu sur ses pas et il l'avait trouvé : baignant dans le sang, son sang. Alphard ferma les yeux une brève seconde et quand il les rouvrit, il vit le doux sourire de Juliette. Juliette... Juliette et ses grands yeux, son sourire, sa chevelure. Sa sœur... il souhaitait qu'elle ne meurt jamais.

    « Ca peut allez, mais je ne cesse de penser à toi. »

    Il n'aimait pas voir cette mélancolie, il n'aimait pas se rendre compte qu'elle lui mentait. Et pourtant il se tût, à l'écoute. Lui aussi pensait à elle, jour et nuit. Mais plus jamais ils ne vivraient ensemble : il était un vagabond, sans Maison, sans compagnons. Et elle était paladin,elle avait juré loyauté, elle servait la Maison de leur père. Leur père... Il n'avait aucun souvenir de lui, son visage lui était inconnu, mais étrangement, ça ne le dérangeait pas. Il avait grandi sans lui, ne l'avais jamais vu : pourquoi alors l'aurait-il pleuré ?

    « Et toi, te portes-tu bien ? » Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, déjà son sourire était revenu et elle reprenait la parole.  « As-tu une petite-amie ? Dis-moi tout Alphard, je suis sûr que tu es amoureux ! Puis c'est obligé qu'une fille soit tombée amoureuse de toi, tu as toutes les qualités du monde. » Il eut un nouveau sourire en regardant sa sœur.

    Lui, un Amour ? Non, qui voudrait de lui ?

     « Je vais bien, ma sœur. » Commença-t-il d'une douce voix avant de continuer.  « Et non Juliette, je suis seul. Je vis seul, je dors seul, je chasse, je voyage, je découvre... seul. Mais ça ne me déplaît pas, bien au contraire. Je vis comme ça depuis des années, et tu es la seule qui me lie encore aux passé, tous les autres, tous mes amis ont disparus. Mais tu es là et c'est l'essentiel. »

    Il laissa le silence planer quelques secondes et enfin posa la question qui le tourmentait.

     « Es-tu heureuse toi, Juliette ? »

____________________________________________


Alphard
« Alors , tu as trouvé l'étoile qui t'attire ? - ... Oui. C'est celle-là !
- Constellation de l'hydre, étoile de deuxième magnitude. Alphard... La Solitaire. »

Revenir en haut Aller en bas
Juliette la Précieuse
Membre


♣ ÂGE : 18
♣ NE(E) LE : 13/07/1998
♣ PUF, PSEUDO : Lumi'
♣ INSCRIT(E) LE : 29/04/2012
♣ MESSAGES : 24

♣ HUMEUR : Incertaine

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Lun 10 Fév - 1:55


     « Je vais bien, ma sœur, commença son frère avec douceur avant de continuer, Et non Juliette, je suis seul. Je vis seul, je dors seul, je chasse, je voyage, je découvre... seul. Mais ça ne me déplaît pas, bien au contraire. Je vis comme ça depuis des années, et tu es la seule qui me lie encore aux passé, tous les autres, tous mes amis ont disparus. Mais tu es là et c'est l'essentiel. »

    Juliette ne voulait pas que son frère soit seul. Il fallait qu'il ait quelqu'un avec qui passer ses journées, vivre, dormir, chasser, voyager et découvrir avec lui. Il lui fallait quelqu'un à qui il penserait toute la journée et à qui il dirait combien il l'aime. Et Juliette voulait être ce quelqu'un. La jeune fille en était sûre à présent, ce quelque chose qui lui manquait c'était lui, Alphard, son frère.

    « Es-tu heureuse toi, Juliette ? »

    La fille aux yeux bleu détourna son regard pour le laisser vagabonder autour d'elle. Heureuse ? Non, elle n'était pas heureuse. Chaque soir avant de s'endormir, elle ne cessait de se dire que demain elle sourira vraiment, participera aux patrouilles, se fera des amis et mangera en compagnie de ses camarades. Mais chaque matin au réveille, elle est de mauvaise humeur, part se balader et chasser seule, ne se fait pas d'amis et mange seule. Il lui manque cette envie de faire les choses. Il lui manque le bonheur. Ce bonheur qui te fait sourire et rire jusqu'aux oreilles. Cette joie intense qui t'habite quand il est là. Ce bonheur qui te donne envie d'être demain et encore demain, de vivre jusqu'à la fin. Le bonheur, celui de Juliette, s'appelle Alphard.

    Juliette se remémora avec nostalgie son enfance passée avec son frère. Il est vrai qu'elle préférait rester avec Alphard qu'avec Nunki, car elle se sentait tout simplement mieux avec lui. L'adolescente se rappela de cet horrible moment, celui où Alphard avait été chassé par leur mère, après la mort de Nunki. Juliette n'avait pas tout de suite réalisée, et c'est la nuit venue qu'elle avait enfin compris, compris qu'elle n'avait pas perdu un frère mais deux. Elle avait pleuré sans relâche cette nuit là et s'était endormie d'épuisement au petit matin. Elle en avait voulu à sa mère. Mais lorsque Juliette avait comprit que sa génitrice en culpabilisait, elle lui avait pardonné, car la petite fille qu'elle était à cette époque, avait elle aussi commis une erreur, celle de ne pas avoir retenue Alphard et d'avoir laisser sa mère faire.

    La fille aux cheveux de la couleur des châtaignes, se redressa pour s'asseoir et quitta la chaleur de la main de son frère à contre-coeur. Elle savait qu'elle ne pouvait pas lui mentir. Elle devait tout lui dire. Alors elle lui répondit, d'une voix éteinte de toute chaleur :

    « Non, je suis triste Alphard. Triste sans toi. »

    Juliette se coupa. Elle prit une grande inspiration et le regarda dans les yeux.

    « Je suis tellement désolée, et je m'en veux tellement, de t'avoir lâchement laisser tomber quand maman ta chasser. J'ai tellement pleuré quand j'ai réalisé que Nunki et toi étiez partis, l'idiote que je suis ne l'avait pas remarquée tout de suite. »

    Elle ferma les yeux, souffla, puis les rouvrit et continua :

    « Je veux maintenant rester avec toi pour toujours Alphard. S'il te plait, ne me laisse pas, je n'en peux plus... Il ne se passe pas une journée sans que je pense à toi... Je... Je ne suis rien sans toi... »

    Une larme, puis deux, puis toutes une ribambelles coururent sur les joues de Juliette. Elle ferma les yeux et les laissa couler.
Revenir en haut Aller en bas
Alphard
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's


♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 11/07/2010
♣ MESSAGES : 54

♣ HUMEUR : Instable

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Dim 16 Fév - 18:42

    Elle se redressa et s'éloigna de lui. Sans un mot, Alphard contempla sa jeune sœur. Il se doutait que quelque chose n'allait pas : comment ne pas le voir ? Le même sang coulait dans leurs veines et il aurait tout fait pour elle, tout. Il aurait même renoncé à sa liberté. Sa tendre et douce liberté, sa solitude, sa manie de vagabonder d'un endroit à un autre sans obligations, sans but précis, sans chaînes. Il aurait renoncé à tout ça pour Juliette, tout ça et bien plus encore. Le savait-elle seulement ? Il détestait voir cette tristesse et cette douleur dans ses yeux.

    « Non, je suis triste Alphard. Triste sans toi. »

    Voilà Juliette, tu viens de prononcer la phrase qu'il redoutait. Le jeune vagabond soutint le regard de sa sœur. Triste sans lui... Que pouvait-il faire pour remédier à ça ? Il ne pouvait pas être à ses côtés, pas s'il demeurait solitaire. Mais quelle Maison voudrait de lui ? Un paladin non violent, rêveur et solitaire dans l'âme ? Non, Alphard n'était pas de ceux qu'on enfermait dans un château. Et si la violence le répugnait, la vie des autres ne l'intéressait pas pour autant. On le prenait pour un fou, pourquoi alors l'accepterait-on au sein de la Maison du Tonnerre ? Ignorant comme il était... Alors non Juliette, tu n'avais pas le droit de lui dire ça. Son regard bleu marin rencontra le lac aux couleurs azurées de Juliette.

    « Je suis tellement désolée, et je m'en veux tellement, de t'avoir lâchement laisser tomber quand maman ta chasser. J'ai tellement pleuré quand j'ai réalisé que Nunki et toi étiez partis, l'idiote que je suis ne l'avait pas remarquée tout de suite. »

    Alphard ferma les yeux. Nunki, leur mère... Cela était si lointain et pourtant si douloureux dans sa mémoire. Il l'observa sans vraiment la voir alors qu'elle fermait les yeux quelques secondes. Il ne voulait plus parler de son frère qu'il pensait encore avoir tuer. Mais non, jamais il n'aurait fait ça, pas à sa famille.

    « Je veux maintenant rester avec toi pour toujours Alphard. S'il te plait, ne me laisse pas, je n'en peux plus... Il ne se passe pas une journée sans que je pense à toi... Je... Je ne suis rien sans toi... »

    Et maintenant elle sanglotait. Alphard demeura immobile quelques secondes et se rapprocha de sa sœur, il la prit dans ses bras alors que ses pleurs trempaient ses vêtements. Non Juliette, tu ne pouvais pas lui dire ça, pas à lui, l'éternel solitaire. Tu ne pouvais pas le supplier de ne jamais t'abandonner et tu ne pouvais pas laisser tes larmes couleur. Ô Juliette, comme la vie était dure avec toi comme avec lui. Le jeune homme resta abasourdi un moment. Comme il détestait voir son visage ravagé par la douleur. Lorsqu'ils étaient enfants, combien de fois avait-il séché ses larmes lorsqu'elle s'était fait mal ? Juliette éveillait en lui un instinct protecteur, elle réveillait son envie de la protéger. Il ne supportait pas de l'avoir ainsi. Mais comment être toujours à ses côtés ? Bien sûr qu'il abandonnerait sa vie de solitaire pour rejoindre celle de paladin pour elle mais supporterait-il cet enfermement ?

     « Ne pleurs plus maintenant, je suis là. » Il laissa quelques secondes s'écouler, appuya son front sur le haut du crâne de sa sœur et continua en chuchotant.  « Je suis là et je l'ai toujours été, Juliette. Mais tu es si belle et si forte. Tu n'as pas besoin de moi pour vivre, ma sœur, et je le sais bien. Mais si ton désir le plus cher est de me voir à tes côtés dans la Maison du Tonnerre, je viendrais. »

    Tout en lui murmurant ces mots à l'oreille, Alphard ferma les yeux en retenant ses larmes. Bien sûr qu'il le ferait pour elle et peu lui importait les conséquences qu'un tel choix aurait sur lui.

____________________________________________


Alphard
« Alors , tu as trouvé l'étoile qui t'attire ? - ... Oui. C'est celle-là !
- Constellation de l'hydre, étoile de deuxième magnitude. Alphard... La Solitaire. »

Revenir en haut Aller en bas
Juliette la Précieuse
Membre


♣ ÂGE : 18
♣ NE(E) LE : 13/07/1998
♣ PUF, PSEUDO : Lumi'
♣ INSCRIT(E) LE : 29/04/2012
♣ MESSAGES : 24

♣ HUMEUR : Incertaine

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Mar 18 Fév - 19:57


    Juliette ne devait pas être faite pour ces choses là, comme la vie en communauté et obéir à des règles. La jeune fille est faite pour tous le contraire de ce genre de choses. Elle est née solitaire et, malgré qu'elle appartienne à une Maison, dans son coeur, son esprit et son être tout entier elle en restera toujours une. Elle étouffe avec ce monde, alors que là, dehors, elle aspire la liberté. L'odeur de la nature dans ses narines, le vent qui fait voler ses cheveux. Elle veut redevenir libre et indépendante de ses choix, se réveiller avec le soleil haut dans le ciel et s'endormir à pas d'heure.
    Juliette voulait vivre.

    Elle pleurait dans les bras de son frère, se sentant comme l'enfant qu'elle était à l'époque.

    « Ne pleurs plus maintenant, je suis là. »

    Juliette avait honte de mouiller ses joues ainsi, mais savait que son frère ne la jugerait pas. Le peu de mots qu'Alphard avait prononcé, en une phrase, il avait réussi à calmer le flot de ses larmes, l'ayant rassurée.

    « Je suis là et je l'ai toujours été, Juliette. Mais tu es si belle et si forte. Tu n'as pas besoin de moi pour vivre, ma sœur, et je le sais bien. Mais si ton désir le plus cher est de me voir à tes côtés dans la Maison du Tonnerre, je viendrais. »

    Lorsque son frère eut finit de murmurer ses mots aux creux de l'oreille de la jeune adolescente, cette dernière ouvrit des yeux où on pouvait y lire toute la surprise du monde. Ses pommettes devinrent rouges ; son frère lui avait réchauffé le coeur. Il devait sûrement avoir un don pour cela, guérir les maux des gens. Cependant, Juliette s'était mal fait comprendre. Elle ne voulait absolument pas cela, que son frère intègre la Maison du Tonnerre pour être auprès d'elle. Elle le connaissait trop bien pour savoir qu'il n'était pas fait pour ces choses là.

    Elle se redressa, tourna la tête vers Alphard et plongea ses yeux bleus gris dans ses yeux bleus foncés. Elle pourrait le regarder pendant des heures, à fouiller, chercher au plus profond de ses yeux ce qu'il pouvait ressentir à ce moment là, la moindre étincelle, la moindre émotion.
    Ses larmes avaient cesser de couler, elles avaient terminé leur course sur ses joues et s'étaient tus sous son menton.

    « Non Alphard, je ne veux pas que tu sois auprès de moi dans une Maison, mais je veux être auprès de toi, ici, au vent de la liberté, prononça-elle d'une douce voix. »

    Juliette, après avoir dit ses mots, approcha ses lèvres du visage du brun pour venir déposer un baiser sur sa joue. Elle décolla ses lèvres et recula sa tête pour le regarder. Ses lèvres s'étirèrent, illuminant son visage d'un tendre sourire.

    « Je veux redevenir maître de ma vie, revenir vivre avec toi, comme autrefois, lui déclara-elle, les yeux plantés dans les siens. »
Revenir en haut Aller en bas
Alphard
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's


♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 11/07/2010
♣ MESSAGES : 54

♣ HUMEUR : Instable

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Rapidité
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   Jeu 27 Fév - 18:07

    Pouvait-il renoncer à sa liberté ? La réponse était non. Le ferait-il pour elle ? La réponse était oui. Tous les sacrifices étaient possibles pour sa sœur, il ne pouvait rien lui refuser. Elle était tout ce qui lui restait. Il la tenait, là, dans ses bras, respirant son doux parfum, caressant sa chevelure tandis que ses larmes coulaient. Alphard détestait voir sa sœur ainsi, il ne supportait pas de rencontrer cette douleur dans ses grands yeux. Le jeune homme poussa un soupire imperceptible, qu'allait-il devenir si même Juliette ne supportait plus sa vie ? Ils devaient se battre tous les deux pour survivre, même s'ils n'étaient plus ensemble, même si leur mère était morte, que Nunki était mort, que leur père était un inconnu. Juliette redressa le menton et leur regards s'enlacèrent. Il ne se lassait pas de l'océan gris de sa sœur, il ne s'en lasserait jamais. Ses pleurs avaient finis par s'arrêter et rien ne soulageait plus le jeune homme que cette simple constatation.

    « Non Alphard, je ne veux pas que tu sois auprès de moi dans une Maison, mais je veux être auprès de toi, ici, au vent de la liberté. »

    Alphard demeura interdit, aucun sentiment ne trahit ses pensées. En fait, plusieurs sensations naquirent après cette déclaration. De la joie, d'abord. Il n'allait pas entrer dans une Maison et sa sœur voulait revenir auprès de lui. Auprès de lui, comme avant. Et puis, il y avait autre chose. Il vivait seul depuis si longtemps, il chérissait cette solitude, cette absence de responsabilité. Il adorait pouvoir vivre au jour le jour, sans se soucier de personne, laissant ses pensées vagabonder sur ses proches quand cela lui chantait... Si Juliette venait vivre avec lui, tout changerait. Il allait se sentir obligé de la protéger, de s'occuper d'elle. Alors que quand il la savait dans une Maison, il la savait également en sécurité et entourée. Voulait-elle vraiment dormir à la merci des prédateurs de la nuit, dans le froid glaciale de l'hiver et dans la chaleur étouffante de l'été ? Pouvait-elle ne pas manger pendant plusieurs jours sans se plaindre faute de réserves ? Pouvait-elle risquer sa vie à cause du simple fait d'être un mendiant ? Alphard adorait sa sœur, adorait l'idée de vivre avec elle. Mais une partie de lui s'opposait à cette réunion. Il fut ramené à la réalité par le délicat baiser que Juliette déposa sur sa joue. Alphard répondit à son sourire et écouta encore ses paroles.

    « Je veux redevenir maître de ma vie, revenir vivre avec toi, comme autrefois. »

    Il laissa le silence planer une poignée de secondes avant de parler.

     « Je serais ravi, Juliette, de t'avoir à mes côtés. »commença-t-il doucement avant de lui exposer ses inquiétudes. « Mais es-tu prête, comme autrefois à devenir une simple mendiante ? Tu as ta place dans cette Maison, tu as notre père à tes côtés. Peux-tu abandonner ceux qui t'ont accueillis aussi simplement ? »

    Il avait peur de la blesser, de la vexer. Elle avait l'air si enchantée à l'idée de le rejoindre. Et lui aussi l'était, sincèrement. Mais au fond... quelque chose lui disait que ça n'était pas une bonne idée. Tout ceux avec qui il avait vécu jusque là étaient morts, comme si tout ceux qui l'approchaient mouraient ou disparaissaient...
    Comme s'il détruisait tout et tout le monde.

____________________________________________


Alphard
« Alors , tu as trouvé l'étoile qui t'attire ? - ... Oui. C'est celle-là !
- Constellation de l'hydre, étoile de deuxième magnitude. Alphard... La Solitaire. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doux moments - PV Alphard ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doux moments - PV Alphard ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Cheveux doux et brillants
» Moments, citations et dialogues mémorables
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» [24/06/11] Vidéo des meilleurs moments de l'E3 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Terres Libres ::  Les Quatre Chênes-
Sauter vers: