AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 'Cause this is my coming back ~ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Owanà la Glaciale
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 05/06/1997
♣ PUF, PSEUDO : Lamyy'
♣ INSCRIT(E) LE : 03/01/2009
♣ MESSAGES : 46


Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: 'Cause this is my coming back ~ LIBRE   Mer 16 Avr - 13:20

'Cause this is my coming back

It's been a while since I last came back,
Maybe I'm forgotten, maybe I'm still living here
Now's the time 'cause this is my coming back.


~Music~

Cela faisait déjà plusieurs saisons qu'elle s'était tenue là, devant la Grande Route, la même lueur de mélancolie et de détermination mêlées animant son regard. Elle fixait l'horizon lointain, immobile, un flot de souvenirs submergeant son esprit embrumé. Elle porta la main à son épaule, où elle portait encore la cicatrice de ce choc qu'elle avait reçu. Cette cicatrice qui avait manqué de mettre fin à ses jours.
La Cavalière Sans Visage. Un énième nom qui lui avait été attribué, tandis que le sien se perdait dans les vagues souvenirs d'une terre qui avait bien changé. Elle-même l'avait plongé dans l'oubli, niant les horreurs qui lui étaient associées, ou plutôt mettant une distance avec elles, avec ses démons, car elle n'avait rien oublié en vérité. Elle n'avait pas oublié l'intervention de Kuman de l'Ambre lorsqu'elle accomplissait ce qu'elle croyait être son dernier voyage, ni la présence de Likolo du Miel, son regard bienveillant mais lui véritablement plongé dans l'oubli. Et elle n'avait pas oublié Shaé des Abysses, qui avait fait changer la destinée qu'elle s'était choisi.

Le ciel sombre s'éclaircissait à l'horizon. La légère lueur grisâtre de l'aube pointait à l'horizon, faible et tremblante, comme incertaine. Autrefois, la Cavalière aurait fuit la lumière du jour comme la peste, dissimulant sa présence dans les ombres de la nuit. Mais là, en ce jour, elle n'attendait qu'une chose: l'apparition de l'astre glorieux, de sa lumière dorée qui pourrait enfin réchauffer son visage si longtemps dissimulé derrière ce masque froid et impassible. Si nombreux étaient-ils à la prendre pour un démon, errant sur ces terres à la recherche du moment opportun pour surgir des ombres et dévaster ces terres. Mystère, Julian le Nocturne... Ils avaient tous eu ce mouvement de recul, de méfiance, voire de crainte face à cette ombre masquée et vêtue d'une longue cape noire surmontée d'une capuche qu'elle n'ôtait jamais. Pourtant, si cet accoutrement était destiné à dissimuler son identité, il n'avait pas pour but de masquer des intentions maléfiques ou même agressives.

Et elle était là, aujourd'hui, dans un tout autre but que celui dans lequel elle avait fait face au territoire de l'Ombre, quelques saisons auparavant. Non, en ce jour, si elle était là, ce n'était que pour revenir entièrement en ces terres où elle avait vécu toutes ces belles années, ces terres qu'elle n'avait cessé de porter en son cœur. Elle était là pour se dévoiler au grand jour. Pour cesser la fuite incessante qui avait refréné une folie naissante, une colère et une haine grandissantes. L'horizon se teintait d'or et de vermeil. On pouvait déjà deviner l'apparition prochaine de l'astre du jour, qui viendrait illuminer ces terres qu'elle chérissait tant. La Grande Route paraissait bien calme ce matin-là. Elle ne vit qu'occasionnellement passer quelques charrues, calèches et autres voyageurs à cheval. Elle ne se préoccupa pas du regard interloqué et craintif que lui lançaient les rares marchands ou voyageurs qui passaient. Elle s'était habitué à la crainte qu'éprouvaient les autres en la voyant ainsi. Et elle savait, également, que tout ceci allait changer. Son cheval lui donna un petit coup de museau dans l'épaule, quémandant quelques caresses. Avec un sourire invisible aux yeux des autres, la Cavalière se tourna vers lui et lui frotta affectueusement le chanfrein et posa sa main entre ses naseau. De par les années qu'elle avait passées avec comme seule compagnie sa monture, une complicité particulière s'était développée entre eux.

Elle tourna à nouveau la tête à l'horizon. Le soleil vint faire son apparition, et l'un de ses rayons dorés vint illuminer son masque d'une blancheur éclatante, éblouissant ses yeux habitués à l'obscurité. Elle baissa la tête, ôta sa capuche. Lorsqu'elle la releva, elle enleva également le masque qu'elle avait gardé des mois durant, laissant apparaître son véritable visage. Le soleil vint éclairer sa chevelure aux reflets d'or et de cuivre, qui ondulait légèrement autour de son visage fin, et mettant en valeur ses yeux étonnants: l'un noisette, l'autre bleu profond. On pouvait voir plusieurs cicatrices parcourant son visage, dont deux barrant son œil bleu, la plus longue courant jusque sur sa joue. Elle tenait toujours son masque dans sa main droite. Un sourire vint illuminer son visage, seul véritable sourire, sans tristesse ni ironie, depuis bien longtemps. Elle ferma les yeux et apprécia la chaleur réconfortante des rayons du soleil sur son visage.

Elle n'était plus désormais ni l'Anonyme Vagabonde, ni la Cavalière Sans Visage, ni même Lamyy des Glaces. Ce jour était comme une renaissance pour elle. Désormais, elle était la véritable "Fille du Jour", comme elle fut nommée autre fois. Celle qui mêle la lumière éclatante d'un soleil radieux avec les ombres mystérieuses qu'elle procure.

Owanà la Glaciale, c'était ainsi qu'elle s'appelait désormais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shaé des Abysses
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 27/11/2008
♣ MESSAGES : 186

♣ HUMEUR : Bonne =)

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: 'Cause this is my coming back ~ LIBRE   Jeu 24 Avr - 22:34

    Les saisons s'étaient écoulées paisiblement. Si paisiblement que Shaé en aurait presque oublié tout ce qui s'était passé avant. Presque. La vie lui donnait enfin le repos dont elle avait besoin. Non, elle n'oubliait pas Kuman de l'Ambre, ce qu'il avait fait à sa famille et la haine qu'elle lui portait loin de là. Cependant, elle pouvait supposer qu'il s'était une fois de plus évaporer dans la nature, et elle espérait qu'il ne reviendrait plus jamais. Quant à Likolo et Aby, elle ne les avait pas revu non plus. Tout comme son Lion, Aslan. Comment se sentait-elle par rapport à ça ? Étrangement, elle ne savait pas trop. En ce qui concernait son père et sa sœur, elle s'était habituée depuis longtemps à leur absence. Elle avait vécu son enfance sans eux, et même si elle les avait croisée quelques fois, et même si chacun de leur rencontre avait été forte en émotion, et même si au fond un lien les unissait, elle ne les considérait plus vraiment comme une famille. La seule famille qu'elle n'ait jamais connu avait été son frère, Soleil. Qui, épuisé par la vie, avait fini par partir quelque part lui aussi, et la rouquine lui souhaitait silencieusement une vie pleine de bonheur. Enfin, de toutes les façons, Likolo était amnésique et il ne la reconnaissait même plus comme étant sa fille, comment pouvait-elle encore le prendre pour un père ? Elle en avait assez de courir après les fantômes. Quant à Aslan... C'était autre chose. En le retrouvant, une partie d'elle même était comme revenue, elle avait trouvé sa place à ses côtés. Et quand elle lui avait tourné le dos en ce jour d'orage, elle avait nettement sentit qu'il lui manquait quelque chose, quelqu'un. Quelques jours après elle l'avait croisé à la frontière entre le Vent et l'Ombre et son ami d'enfance qui avait (ou avait eu) des sentiments pour elle les avait surpris... Enfin... tout ceci était loin derrière elle. Loin, avant l'hiver, ou peut-être était-ce l'été d'avant... Elle ne savait plus. Tout ce qu'elle savait c'était que depuis, les mois s'étaient écoulés paisiblement, et que les souvenirs de son enfance commençaient à se couvrir de poussière. Il était temps de tourner la page. Elle avait toujours désiré couper les ponts avec sa famille, peut-être était-ce enfin le moment idéal.

    Le soleil n'était pas encore levé que le Capitaine de l'Ombre s'échappait doucement du Château. Elle avait donné ses ordres pour la journée et estimait avoir le droit de s'offrir une journée de calme. Elle avait besoin de retrouver la nature qu'elle connaissait et qu'elle appréciait. Shaé des Abysses avait toujours choyée la solitude qu'elle conservait. La solitude qu'elle associait quelque part à la liberté. Là, quand aucune personne de sa Maison l'entourait, elle sentait enfin le vent lui murmurer une douce mélodie à l'oreille. Pourtant, Shaé des Abysses était et serait éternellement loyale à la Maison de l'Ombre. Elle avait choisi cet endroit, elle avait trouvé sa voie dans l'Ombre, elle était devenue assassin. Elle avait été un membre solide et toujours présent. Et pour la remercier de cette application, Shaé avait été nommée Capitaine, des mois auparavant. Au début sceptique quant à ce nouveau rang, elle s'était finalement habituée aux responsabilités qu'elle impliquait. Même si elle avait perdu Aleksandre de Lierre, son ancien apprenti, même si elle avait cru que ce rôle n'était pas pour elle, elle s'y était fait. Au début, elle n'avait pas aimé être Capitaine, être celle qui organisait les patrouilles, les entraînements, qui secondait Cassandre de Jais... Et elle s'était sentie abandonner par son seul « ami » de la Maison. Certains n'étaient pas d'accord avec sa nomination à cause de son jeune âge, de ses origines du Vent et de la disparition aussi mystérieuse que subite de l'ancien chef William des Cendres. Mais petit à petit, elle avait pris confiance en elle. Ses ordres s'étaient ajustés et on avait fini par l'écouter, lui faire confiance : elle n'était pour rien dans la disparition de l'ancien Seigneur, et elle effectuait bien son travail, pourquoi lui en vouloir ? Et la Maison de l'Ombre avait fini par l'accepter, et même la respecter. Oui, on respectait désormais ses décisions sans les remettre en question. Un sentiment étrange l'envahissait quand elle y pensait. Ça n'était pas si désagréable d'être Capitaine au fond. Elle n'aurait jamais cru ça un jour mais au final, ce rang lui convenait.

    Shaé des Abysses se retrouva rapidement au niveau de la Grande Route. Là, dissimulée comme à son habitude du regard de tous, elle observa l'autre côté pour voir si quelqu'un se trouvait là. Et en effet, elle n'était pas seule. Elle vit le geste plein de signification de l'inconnue. Elle observa ce masque tomber et alors que le visage de la rouquine demeurait imperturbable, une foule de souvenirs remontèrent à la surface. C'est ce moment là que l'Assassin de l'Ombre choisit son moment pour se mettre à découvert. Elle s'approcha au plus près de la Route, se moquant désormais éperdument que la femme la voit. Elle. Son regard bleu resta impassible et froid et son visage ne changea pas d'expression. Lamyy des Glaces. La dernière fois qu'elles s'étaient toutes les deux trouvées là, l'une en face de l'autre, Shaé avait faillit la voir se faire tuer, sans lever le petit doigt. Cette femme qui se tenait en face d'elle avait proféré des menaces à l'égard de la Maison de l'Ombre, pourquoi aurait-elle voulu la laisser vivre ? Mais bien sûr, bien sûr elle avait survécu. Et Likolo de Miel avait voulu la protéger, la sauver. Kuman de l'Ambre aussi avait été présent ce jour-là et la nièce et l'oncle n'avaient échangés aucun mot. La haine qu'elle éprouvait pour lui était aussi silencieuse que mortelle. Si elle n'avait pas eu la Maison de l'Ombre, elle l'aurait traqué, traqué nuit et jour pour le tuer. Elle ne pouvait finalement pas tourner la page : elle avait besoin de le savoir mort pour cela. Toujours était-il que le silence se prolongeait et que Lamyy, ou peut importait quel était son nom à présent, était de l'autre côté de la Grande Route.

     « Après t'être cachée pendant tout ce temps, comptes-tu à nouveau menacer ma Maison ? » demanda-t-elle d'un ton sans émotion.

    Son regard bleu glacial ne quittait pas la femme. Elle faisait partie de son histoire, de ses souvenirs elle aussi. Comme quoi, le passé ne mourait jamais vraiment.

____________________________________________

Shaé des Abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Owanà la Glaciale
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 05/06/1997
♣ PUF, PSEUDO : Lamyy'
♣ INSCRIT(E) LE : 03/01/2009
♣ MESSAGES : 46


Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: 'Cause this is my coming back ~ LIBRE   Mar 20 Mai - 17:35

Un mouvement, un bruit léger, de l'autre côté de la Route. La solitaire observa la nouvelle venue. Celle-ci étant à contre-jour, elle ne la reconnut pas immédiatement; mais bientôt ses yeux fragilisés par le temps s'habituèrent à la lumière éclatante du jour, et elle put distinguer les traits de celle qui se trouvait face à elle. Shaé des Abysses. Comme cette situation était ironiquement semblable à celle vécue quelques mois auparavant, et pourtant si différente dans le fond.

- Après t'être cachée pendant tout ce temps, comptes-tu à nouveau menacer ma Maison ?

Un sourire apparut sur le visage d'Owanà. Elle n'en attendait pas moins de son interlocutrice qu'un accueil glacial à la limite de la menace. Cependant, celle-ci n'était pas consciente de la futilité de ses paroles, qui avaient perdu tout sens avec le temps écoulé depuis ce jour.

- Tu perds ton temps, Shaé, si tu continues à surveiller mes actes. Tu crois connaitre mes intentions, mais tu te trompes. Ceux que je cherche ne se trouvent en aucun cas du côté de ta Maison, et je ne suis ici pour nuire à aucune vie... ou du moins, tant que personne n'attente à la mienne.

Ce n'était pas réellement une menace, mais ses paroles visaient plutôt à avertir la Capitaine qu'elle serait prête à se défendre avec férocité si celle-ci tentait quoi que ce soit. Après tout, elle était un Assassin de l'Ombre. Owanà n'avait pas confiance en ceux qui n'avaient aucun scrupule à planter un couteau dans le dos d'un supposé ennemi.
Scrutant le visage de Shaé, des souvenirs flous et lointains lui revenaient. Elle représentait pour elle certes une quasi inconnue, mais fruit d'un mélange de passions et d'amertume. A moitié des siens, mais qui les avait trahis pour rejoindre la Maison ennemie, où avait vécu sa mère, vieille ennemie de la femme errante qu'elle était désormais. Comment pourrait-elle ressentir une affection pour elle, alors qu'une frontière les séparait, et que la rancune et la haine d'une vieille rivalité se reflétaient en elle ? Comment pourrait-elle ne pas ressentir cette amertume face à celle qui avait renié sa Maison, son père - le plus vieil ami d'Owanà, qu'elle avait perdu dans son oubli ? Non, la Cavalière ne pouvait considérer Shaé à travers des yeux nouveaux malgré le changement qui s'était opéré en elle.

Avec ces pensées, son sourire s'était évanoui sur son visage désormais impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Julian le Nocturne
administrateur •• shepp
administrateur •• shepp
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 21/11/1994
♣ PUF, PSEUDO : Shepp
♣ INSCRIT(E) LE : 06/12/2009
♣ MESSAGES : 69

♣ HUMEUR : Excellente !

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Art du Meurtre
♣ EXPERIENCE:
540/1000  (540/1000)

MessageSujet: Re: 'Cause this is my coming back ~ LIBRE   Dim 25 Mai - 22:27


L'aube. Le vent se levait enfin sur les terres libres. Voilà déjà quelques jours que le temps influait sur ses nuits. En s'écartant de sa propre Maison, Julian le Nocturne avait cru pouvoir guérir son fils ; mais il n'en était rien. En un instant, celui-ci avait déconstruit tout ce qu'il avait mis du temps à reconstruire. Il aurait suffit de revenir, et l'assassin savait que son vieil ami, Amaury, les aurait accepté à bras ouverts. Avant. Mais Julian restait hanté par le souvenir encore récent de son fils, revenu étrange, comme changé, d'il ne savait où - enfin, avant qu'il ne prenne la parole, et ne révèle ses sombres nouvelles ; il avait attenté à la vie de Cassandre. Cassandre de Jais, sa Seigneurie, celle qui avait succédé à William des Cendres. Pourquoi ? Il aurait voulu secouer son fils, hurler ; mais le calme de celui-ci et l'apaisement qui semblait régner en lui l'avaient réduit au silence. Il ne comprenait pas son fils. Il avait cru le comprendre. Il se demandait ; aurait-il pu l'en empêcher ? Aurait-il été un mauvais père ? Toutes ces questions, il les ressassait depuis, et il n'avait pas revu Aleksandre depuis.

Alors il n'avait su s'il avait le droit de retourner chez lui. Il ne savait qui choisir ; son fils lui avait fait part de ses choix, mais Julian ne pouvait s'y résoudre. Tout cela était encore trop récent, trop brusque - et il nourrissait malgré lui l'espoir que Cassandre n'ait pas succombé, maigre espoir qui lui permettrait peut-être de venir supplier Amaury de pardonner son fils. Mentir, peut-être ; dire que ce n'est qu'un enfant, aveuglé comme lui-même avait pu l'être par le passé. Si seulement. La nuit n'avait pas porté conseil ; au contraire, les questions continuaient de le tourmenter, inlassablement, au point qu'il en oubliait ses errances habituelles, sa curiosité. Julian s'était résolu à marcher vers la Grande Route, ne sachant qui il espérait croiser, ne sachant pas même s'il voulait croiser qui que ce soit sur son chemin ; le destin parla pour lui, puisque, non loin devant lui, deux silhouettes se découpèrent dans la lumière. Julian s'arrêta.

Il reconnut sans peine Shaé, son apprentie - enfin, son Capitaine, et cela rendait la situation bien plus délicate, et le renvoyait à nouveau à des problématiques réelles, d'autant plus qu'il n'avait eu droit à aucun détail de l'évènement. Il ne savait pas qu'elle avait décoché une flèche. Il ne savait rien de l'état actuel de Cassandre. Ni de celui d'Amaury. Ni de la Maison, en soi. Devait-il aller la voir, le lui demander ? Comment réagirait-elle ? Serait-il condamné, à l'image de son fils ? Ils pourraient même croire qu'il lui aurait soufflé l'idée, lui qui avait été considéré durant des mois comme un traître pour avoir simulé son assassinat. Son regard se posa alors sur l'autre femme, qu'il ne reconnut pas tout de suite ; mais enfin, lorsqu'il comprit, sa curiosité récompensée apaisa quelque peu son coeur, sans cesse malmené. Il lui était agréable de considérer à nouveau cette dame, avec laquelle il avait partagé quelques paroles, quelques jours auparavant. Il ne l'avait pas connue par le passé, et son identité n'était pour lui que l'agréable surprise de pouvoir enfin mettre un visage à un nom.

Mais l'attitude des deux femmes laissait supposer une certaine hostilité, du moins, elles ne semblaient pas amicales l'une envers l'autre, et il aurait mis sa main à couper qu'elles se connaissaient. Ce n'était peut-être pas le moment d'intervenir, encore moins pour parler de son fils... Néanmoins, aurait-il une autre occasion de parler à Shaé ? Et même, de parler à la Cavalière, enfin dévoilée ? Julian n'était pas un lâche, du moins, il ne l'était plus ; il ne se laissa pas décontenancer plus longtemps, et s'avança, avec une assurance maîtrisée, écartant en un instant ses inquiétudes, qui n'avaient rien à faire dans cette situation. Lorsqu'il eut atteint le point de non-retour, il se joignit à elles, poliment, sans s'imposer.

« Mes Dames... » Salua-t-il, accompagnant le tout d'un signe de tête respectueux.

Son regard se posa naturellement sur Shaé. C'était sa réaction à elle qu'il redoutait le plus. Mais il ne se laissa pas décontenancer par sa délicate situation. Ses yeux l'interrogeaient silencieusement, sans qu'il ne perde de vue la Cavalière, dont la présence, quelque part, lui était presque rassurante, étant donné le contexte.

____________________________________________


Julian le Nocturne


Revenir en haut Aller en bas
Shaé des Abysses
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 27/11/2008
♣ MESSAGES : 186

♣ HUMEUR : Bonne =)

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: 'Cause this is my coming back ~ LIBRE   Sam 31 Mai - 0:10

    Shaé vit nettement le sourire se dessiner sur les lèvres de son interlocutrice. Au fond, elle ne détestait pas la femme qui se tenait de l'autre côté de la Grande Route : sa présence la laissait indifférente tant qu'elle n'essayait pas quoi que ce soit contre la Maison de l'Ombre. En fait, beaucoup de choses la laissait indifférente, les différentes difficultés qu'elle avait rencontré au cours de sa vie avait du l'aider à forger cette carapace. Shaé s'était coupée des autres depuis bien longtemps, et sa formation d'assassin n'avait fait que renforcer son indifférence. Pourtant elle ne se mentait pas, au fond elle savait qu'elle avait besoin de la Maison de l'Ombre. Besoin de ces personnes qui l'entouraient pour être quelqu'un. Si elle avait été solitaire, qui serait-elle devenue ? Elle disait aimer cette solitude, mais peut-être pas assez. Dans l'Ombre, si elle n'avait pas spécialement d'amis, elle avait au moins des responsabilités : de quoi se sentir importante quelque part. Au fond, c'était peut-être ce dont elle avait besoin : être importante. Elle avait été délaissée tant de fois par sa famille et ceux qu'elle avait aimé, pourquoi s'embêter désormais avec des sentiments qui finiraient pas la blesser ? Ça ne servait plus à rien de poursuivre des fantômes, plus à rien de s'attacher à qui que ce soit. En définitive, sa vie était plus simple ainsi.

    - Tu perds ton temps, Shaé, si tu continues à surveiller mes actes. Tu crois connaitre mes intentions, mais tu te trompes. Ceux que je cherche ne se trouvent en aucun cas du côté de ta Maison, et je ne suis ici pour nuire à aucune vie... ou du moins, tant que personne n'attente à la mienne.

    À son tours de sourire. Sourire dépourvu de chaleur. Sourire pour lui faire comprendre l'intérêt que Shaé portait aux paroles de la femme.

     « Dans ce cas, il n'y a aucun raison qu'on se batte. » répondit-elle calmement.

    Simple constatation, elle n'éprouvait ni joie ni déception à cette idée. Si Lamyy n'était plus décidée à se venger de l'Ombre, alors Shaé n'avait aucun raison d'être hostile. Seulement, elle devinait à moitié les pensées de son interlocutrice : à ses yeux, elle resterait une traîtresse. Mais pouvait-elle considérer qu'elle avait trahi en choisissant la Maison de sa mère, en fuyant une Maison qui ne voulait pas d'elle, en fuyant un père trop dévasté par la douleur pour l'éduquer, en fuyant les regards haineux de ceux qu'elle était obligée d'appeler ''les siens'' ? Elle n'avait jamais été à sa place dans la Maison du Vent. Quand au fait qu'elle avait quitté une Maison pour en rejoindre une autre... Elle au moins n'avait jamais disparu pendant des mois, voire des années, et n'était jamais revenue en cachant son identité. À partir du moment où elle avait promis loyauté à l'Ombre, elle avait tenu sa parole... Lamyy pouvait-elle en dire autant ? Lamyy, Kuman, Likolo, Aby, Soleil... tout ceux qui l'avaient entourés pendant son enfance, pouvaient-ils lui reprocher son départ du Vent alors qu'ils avaient tous quitté cette Maison à un moment ou un autre ? Elle avait choisi l'Ombre, elle avait choisi de servir cette maison et n'avait jamais trahi. Alors non, elle n'était pas une traîtresse.

    Perturbant le silence qui s'était finalement installé entre les deux femmes, Julian le Nocturne s'avança. Elle contempla un long moment son ex-mentor. Et le père de son ex-apprenti. Pouvait-elle le blâmer pour les actes de son fils ? Non. Absolument pas, elle n'avait aucun droit de faire une chose pareille. Et dans tous les cas, elle ne comptait pas révéler les problèmes internes de la Maison de l'Ombre devant la vieille amie de son père. En voyant Julian, les images de la fuite d'Aleksandre. Elle aurait aimé arriver plus tôt ce jour-là, pour l'empêcher de faire quelque chose d'aussi stupide. Quelque part, elle se sentait responsable de ce qui était arrivée à Cassandre.

    « Mes Dames... »

    Il ajouta un signe de tête auquel Shaé répondit. Sans un mot, elle se retourna vers Lamyy.

     « Alors, sous quelle identité te présentes-tu maintenant ? » Demanda-t-elle afin de savoir à qui elle parlait, réellement.

____________________________________________

Shaé des Abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Owanà la Glaciale
Membre
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 05/06/1997
♣ PUF, PSEUDO : Lamyy'
♣ INSCRIT(E) LE : 03/01/2009
♣ MESSAGES : 46


Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Tactique
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: 'Cause this is my coming back ~ LIBRE   Jeu 12 Juin - 20:46

Owanà resta impassible devant le sourire sans chaleur et les paroles de Shaé. Elle se contenta d’acquiescer. Non, elles n'avaient aucune raison d'être hostiles l'une envers l'autre, et pourtant planait entre elle une méfiance lourde de sens. Chacune rappelait à l'autre une part de son passé qu'elle repoussait, d'une certaine façon. La jeune Assassin rappelait à la Cavalière la rivalité qu'elle avait eu avec Saphira, tandis qu'elle-même lui rappelait probablement la famille qu'elle avait, d'une certaine façon, perdue. La solitaire se demandait si Shaé aurait souhaité qu'elle meure, la dernière fois, et qu'elle emporte Likolo avec elle lors de leur accident.

Ses pensées furent interrompues par l'arrivée de Julian le Nocturne, qui les salua tout en restant relativement à l'écart, peut-être de crainte de les déranger.

- Mes Dames...

Elle put voir au regard qu'il lui avait jeté qu'il avait remarqué le masque qu'elle tenait encore à la main; ainsi, comme elle l'avait pressenti, leur précédente rencontre n'était pas vouée à être la dernière. Elle lui rendit son salut du signe de tête respectueux que les paladins du fief s'adressaient entre eux.
Elle dut reporter son attention vers Shaé car celle-ci la questionna sur son actuel nom. Question qui la fit brièvement sourire. Lamyy des Glaces, l'Anonyme Vagabonde, la Cavalière Sans Visage... Elle avait eu bien des noms en ces lieux.

- Owanà la Glaciale.

Pourquoi avoir choisi ce nom-là ? Elle avait décidé de garder un titre qui se rapprocherait de celui qu'elle portait autrefois, c'est ainsi que "des Glaces" se transforma en "la Glaciale", ce qui correspondait plus à son apparence de Cavalière au visage masqué. Quant à Owanà, c'était un nom qu'elle avait inventé, tout simplement.
Mais ce n'était pas réellement le nom en lui même qui lui importait vraiment, mais plutôt le fait qu'elle l'ait changé, symbole de son propre changement intérieur.
Ce changement était-il achevé ? Parfois, il lui arrivait d'observer les étoiles, la nuit, et de se demander si elle retournerait un jour à la Maison du Vent. Mais pour cela, il lui faudrait affronter une fois de plus l'ignorance de Likolo, et le sadisme de Kuman qui prendrait un malin plaisir à user de cela pour renforcer l'impact que la situation avait déjà sur la solitaire. Il lui faudrait faire face au changement qui s'était opéré dans sa Maison, à tous les membres disparus depuis les mois où elle n'était plus là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 'Cause this is my coming back ~ LIBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
'Cause this is my coming back ~ LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 'Cause this is my coming back ~ LIBRE
» ROSE-IVY ? Coming back as we are
» Premier cours de Jake Back (Libre à tous)
» I'm coming back...To a man [Joseph]
» Come Back. [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Terres Libres :: La Grande Route-
Sauter vers: