AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traque - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaé des Abysses
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 27/11/2008
♣ MESSAGES : 186

♣ HUMEUR : Bonne =)

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Traque - PV   Mar 3 Juin - 23:58

    Les jours s'étaient écoulés, ils étaient devenus semaines. Et pendant tout ce temps, Aleksandre était resté introuvable. Une chose était sûre : il n'était plus sur le territoire de la Maison de l'Ombre. Shaé avait ordonné à chacun d'ouvrir l’œil : ils devaient retrouver son ancien apprenti. Au fond, une part de la Capitaine ce sentait responsable de ce qui était arrivé. Peut-être parce qu'elle le considérerait toujours un peu comme son apprenti, comme le premier qu'elle avait formé et ce, malgré le fait que Shaé soit à peine plus âgée que lui. Elle s'était bien entendu avec Aleksandre, et une fois nommé assassin, la rouquine avait vu en lui un ami potentiel, peut-être quelqu'un qui la comprendrait. Mais au final, elle était devenue Capitaine et... c'était l'élément déclencheur de sa tentative d'assassinat au fond. Certes, il ne voulait pas que Cassandre soit Seigneur, mais c'était la nomination de Shaé qui lui avait asséné le coup de grâce. Alors oui, elle avait de quoi se rendre un tant soit peu responsable, sans pour autant trop se blâmer.

    Enfin, chassant ses idées de sa tête, la jeune femme s'avança vers les écuries pour sceller sa monture habituelle. Elle avait distribué les tâches pour la journée. Et une fois de plus, elle s'autorisa une sortie en solitaire : elle avait besoin de s'éloigner de l'activité qui régnait au château. Quelques jours auparavant, elle avait croisé Julian, le père d'Aleksandre, qui n'était pas le plus populaire dans la Maison de l'Ombre. Décidément, ça faisait trop longtemps qu'ils étaient divisés : Shaé espérait encore que Cassandre de Jais parvienne à apaiser les tensions internes, même si ça demandait beaucoup de travail. Enfin, alors qu'elle s'éloignait du château, l'assassin songea à son propre avenir. Elle qui avait pensé en arrivant, des années plus tôt, qu'elle se tracerait un chemin discret semblait au final destinée à gouverner. Bien sûr elle avait encore du temps avant que cela n'arrive mais elle pouvait s'empêcher d'y penser. Et si, au final, ce pouvoir qu'elle avait pensé détester commençait à l'intéresser ? Elle inspira profondément et incita finalement son cheval à aller plus vite, et quelques secondes après, il se retrouva lancer au galop, et pendant quelques minutes, ils parcoururent ainsi un long chemin. Shaé profita de la sensation de liberté qui s'offrait alors à elle. Elle laissa le vent fouetter avec violence son visage : peu lui importait. Lorsqu'elle sentit son cheval respirer fort, elle ralentit et le laissa avancer à l'allure qu'il souhaitait.

    Il lui fallut encore une heure avant qu'elle se décide à descendre. Arrivée aux plaines, elle avait décidé de descendre là. Libérant son cheval de sa selle et de son filet, elle entrava ses membres afin qu'il puisse se déplacer sans trop aller loin. De son côté, elle s'étira et, profitant du silence, elle ferma les yeux un moment. Elle écouta attentivement la nature, sur sa gauche, elle pouvait distinguer les bruits de sa monture qui, paisiblement, arrachait quelques herbes. Shaé cru entendre des bruits de pas, méfiante, elle rouvrit ses yeux et regarda autour d'elle. Non loin, une silhouette se découpait. Et elle l'aurait reconnu entre milles, sans doute. Il était là. Alors qu'elle l'avait cherché pendant des jours, elle ne le retrouvait que maintenant, quand elle désirait simplement se sortir cette histoire de la tête. Alors qu'il se rapprochait, ses muscles se tendirent imperceptiblement. Elle doutait qu'il tente quoi que ce soit, mais elle ne pouvait être sûre. Mais maintenant qu'elle le voyait, elle voulait simplement comprendre son acte. Encore fallait-il qu'il daigne lui donner des réponses. Shaé ne le salua pas, elle ne voulait pas perdre de temps avec des banalités qui, de toutes façons, étaient inutiles.

     « Dis moi que t'as une explication. » lança-t-elle calmement.

    Sa voix demeurait neutre, ça ne servait à rien d'être mielleuse ou au contraire agressive. Shaé détailla Aleksandre. Et une seule pensée lui vint...
    Quel gâchis.

____________________________________________

Shaé des Abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Aleksandre de Lierre
administrateur •• shepp
administrateur •• shepp
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 21/11/1994
♣ PUF, PSEUDO : Shepp
♣ INSCRIT(E) LE : 04/04/2010
♣ MESSAGES : 270

♣ HUMEUR : Boarf.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Art du Meurtre
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Traque - PV   Mer 4 Juin - 12:35


Sa vie avait pris un sens différent. Quelque part, c'était comme s'il s'était senti revivre. Toute la tension qu'il avait eu à l'intérieur de lui, tout son mépris s'étaient envolés depuis qu'il avait commis l'irréparable. Bien sûr, il se doutait que personne ne pouvait le comprendre. Il était difficile d'imaginer à quel point il se sentait apaiser d'avoir attenté à la vie de son Seigneur. Et de savoir si elle était vivante ou morte à l'heure actuelle lui importait peu ; au moins, il avait essayé, et c'était pour lui le geste le plus juste qu'il ait effectué depuis bien longtemps. Aleksandre se préparait à une nouvelle vie. Il savait que la Maison de l'Ombre le cherchait, il avait plusieurs fois vu quelques guerriers traîner par-ci par-là, visiblement à la recherche de quelqu'un, ou quelque chose. C'était peut-être la seule raison pour laquelle il n'avait pas encore rejoint Ayla, la seule raison pour laquelle il n'avait pu pour le moment la revoir. Mais il se préparait à ces retrouvailles avec calme et patience. Il ne savait pas si la Maison de la Rivière l'accepterait ou le livrerait à la Maison de l'Ombre. Il ne savait pas si elle allait accepter de partir avec lui, de s'enfuir, loin. Loin d'ici. Il aviserait.
Le deuil de son Maître n'était pas encore fait, mais il commençait à se faire à l'idée que William n'était plus. Il espérait avoir vengé sa mémoire, ou du moins, l'image qu'il s'en faisait. Aleksandre était à présent libéré de ses fonctions, de ses devoirs, de ses responsabilités, tous ce à quoi il s'était raccroché depuis des années, comme un enfant. Il se sentait plus adulte à présent. Oui, il aurait pu vouer sa vie à la Maison de l'Ombre. Il aurait pu repousser Ayla, il en avait été capable, une fois. Mais à quoi bon ? À quoi bon se priver de bonheur ? Son Maître, seule raison valable, était parti. Il ne pouvait désormais que se fier à son instinct. Ou peut-être à son père, mais celui-ci ne s'était pas montré plus compréhensif à son égard. Oh, bien sûr, il s'était gardé de tout commentaire tant il était sidéré par ses actes, mais Aleksandre ne lui en tenait pas rigueur. Il aimait malgré tout son père, et peu importe qu'il ne le soutienne pas dans ses affaires. C'était justement pour cette raison qu'il lui avait caché ses plans, qu'il y était allé seul. Il était certes son fils, mais ils n'aspiraient pas exactement aux mêmes choses. Enfin, Aleksandre aspirait autrefois à des rêves d'enfant, mais ceux-ci lui ayant été arrachés, il avait bien fallu qu'il s'en trouve d'autre. Son rêve actuel était partagé avec Ayla. Il espérait pouvoir trouver un équilibre dans une vie à deux.

Ce jour-là n'était pas bien différent des précédents. Pourtant, Aleksandre se faisait moins alerte, moins discret. Il espérait pouvoir recroiser les pas d'Ayla, pouvoir lui parler de ses projets. Il s'était aventuré dans les plaines. Il lui avait semblé l'espace d'un instant avoir un espace de sécurité. Pourtant, il n'était pas seul. Aleksandre ne pouvait rivaliser avec le don naturel qu'avait Shaé pour le camouflage. Lorsqu'elle lui apparut soudainement, il crut d'abord à un mirage. Mais ce mirage se révélait bien réel, et étrangement calme. Il s'arrêta, et l'observa. Shaé avait été plus qu'un mentor pour lui. Il l'avait appréciée pour ce qu'elle était. Il ne se serait jamais douté de la tournure des évènements. Jamais il n'aurait deviné pouvoir la haïr autant. Que ressentait-il à présent ?... Rien... Comme un grand vide. Une inconnue ? Pas exactement. Mais il savait à présent que le gouffre entre eux deux était bien trop grand pour pouvoir être comblé en quelques mots. Quelques mots qui ne tardèrent pas à arriver : « Dis moi que t'as une explication. »
La voix était neutre, mais le ton n'était guère courtois. Ce n'étaient pas des paroles qu'une inconnue adressait à un autre. Ce n'était même pas une question, mais un ordre. Aleksandre sourit. Son sourire était presque moqueur, et à la fois, d'une douceur étrange, qui ne lui ressemblait pas. L'espace d'un instant, on eut dit son père. Mais cette image s'effaça bien vite lorsque, parfaitement sans défense face à Shaé, il leva les bras, comme pour signifier qu'il se rendait. « Mais je n'ai rien à me reprocher », confessa-t-il d'une voix assurée. Oh non, cette fois-ci, il n'avait absolument rien à se reprocher. Son regard vint affronter celui de son ancien mentor. Elle n'était pas son Capitaine. Elle ne l'était plus. Ils étaient des égaux. À ceci près qu'il était à son entière merci. Et qu'il le savait pertinemment. « Je ne suis pas de ces hypocrites qui se réjouissaient de savoir notre Seigneur absent, pas de ceux qui ont accepté que Cassandre monte sur le trône alors même que nous n'avions pas de nouvelles... » Il se tut. La flamme de la passion brûlait à nouveau en lui, il la sentait. Mais à quoi bon s'énerver ?... Il serra les dents. Il ne pouvait s'empêcher de ressentir à nouveau cette colère, cette indignation... tout ce qu'il avait ressenti lors de la cérémonie du couronnement. Tout, jusqu'à le coup de grâce... Shaé. « Alors j'espère que tu as une explication, toi aussi. Pour avoir abandonné notre Seigneur au profit d'une usurpatrice. » Et pour m'avoir volé mes rêves, songea-t-il, mais il était inutile de jouer à l'enfant en avançant un argument aussi ridicule. Oui, il avait souffert. Mais il avait mûrement réfléchi à tout cela. Son attachement soudain à William - qu'il avait pourtant toujours admiré - était-il un moyen pour lui de justifier les sentiments égoïstes qu'il avait pu avoir ? Peut-être, au début. Mais à présent, il lui semblait qu'il s'agissait de la seule cause véritablement valable à défendre. Tous ces hypocrites. Tous ceux qui obéissaient comme des esclaves pour ensuite se réjouir de voir leur supérieur mort, ou pire. En fin de compte, n'aurait-il pas subi le même sort en tant que Capitaine ? Avoir la Maison entière qui lui faisait des sourires devant, pour ensuite cracher sur son dos ? Il avait cru en des valeurs nobles. Il avait toujours respecté son Seigneur. Il avait toujours eu foi en lui. Tant pis si Shaé préférait le pouvoir à toutes ces choses-là ; tant pis en fin de compte si elle lui prenait sa place, après tout, qui en voudrait ! Au fond, ce n'était pas cela qui l'avait attiré dans cette fonction, mais l'idée d'être reconnu pour ce qu'il était. Une reconnaissance qu'il savait fictive, hypocrite. La Maison de l'Ombre était pour lui la seule fautive.

____________________________________________

Aleksandre de Lierre

Revenir en haut Aller en bas
Shaé des Abysses
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 27/11/2008
♣ MESSAGES : 186

♣ HUMEUR : Bonne =)

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Traque - PV   Lun 9 Juin - 0:25

    Shaé détailla son ancien apprenti une dernière fois. Étrangement, il semblait épanoui, délivré. Était-ce la tentative d'assassinat qui lui permettait de rayonner ou sa récente vie loin de la Maison de l'Ombre ? Au fond, la jeune femme espérait que la seconde option soit la vraie, qu'au final il n'avait jamais trouvé sa place au sein de la Maison et que cette expérience totalement solitaire lui convenait mieux. Elle aurait sans doute bientôt la réponse, et pour le moment, elle s'interrogeait déjà sur autre chose... À quoi pensait-il en la voyant ? Il n'avait pas de remord, c'était certain sinon il ne se présenterait pas ainsi. Enfin, elle était bien incapable de deviner ses pensées, alors elle devrait se contenter d'écouter ce qu'il avait à dire. Shaé n'était pas énervée, elle était capable de l'écouter en restant calme. Elle observa ce sourire à demi moqueur auquel elle n'accorda aucune importance. Au fond, elle savait très bien que quoi qu'elle dise, elle le laisserait partir une fois de plus, comme lorsqu'elle s'était enfui et qu'elle ne l'avait pas arrêté. Alors il pouvait bien lever les mains pour montrer qu'il était à sa merci, elle n'en ferait rien.

    « Mais je n'ai rien à me reprocher »

    Rien à se reprocher. L'assassin de l'Ombre ne broncha pas. Elle attendit la suite de ses paroles qui suivirent rapidement.

    « Je ne suis pas de ces hypocrites qui se réjouissaient de savoir notre Seigneur absent, pas de ceux qui ont accepté que Cassandre monte sur le trône alors même que nous n'avions pas de nouvelles... »

    N'avait-il pas compris que William était parti de son plein grès, du jour au lendemain et qu'il n'avait sans doute même pas envie d'être retrouvé ? Il avait perdu sa femme et un de ses enfants, c'était une réaction normale. Et oui, Cassandre était montée sur le trône comme le voulait la tradition. Elle était montée sur le trône parce que l'ancien Seigneur l'avait désignée comme Capitaine, il l'avait choisi pour lui succéder. Alors pourquoi ne pas l'accepter ? Elle était à sa place parce que William avait renoncé au trône le jour où il avait quitté la Maison de l'Ombre sans prévenir.

    « Alors j'espère que tu as une explication, toi aussi. Pour avoir abandonné notre Seigneur au profit d'une usurpatrice. »

    Le regard bleu glacé rencontra celui d'Aleksandre. Abandonné leur Seigneur ? Mais ne comprenait-il pas que c'était lui qui avait abandonné la Maison de l'Ombre ? Lui qui avait abandonné son peuple, lui qui avait abandonné le trône, lui qui avait abandonné ses enfants, lui qui les avait abandonné ! Elle n'avait rien à se reprocher.

     « Je ne me suis pas réjouis de la disparition de notre Seigneur. Et je ne m'en réjouis toujours pas. Mais si William est parti, alors il n'a aucune envie d'être trouvé. » Elle s'arrêta un moment. Devait-il se justifier au fond ? Enfin, il lui avait donné son explication, autant faire de même.  « Cassandre de Jais n'est pas une usurpatrice, elle est montée sur le trône comme le veut la tradition, après que William ait disparu. Quant à moi, j'ai juré fidélité à la Maison de l'Ombre, pas uniquement à William des Cendres. Moi non plus je n'ai rien à me reprocher, Aleksandre. »

    Elle laissa le silence retomber, repensant à l'empoisonnement. Il avait voulu tuer le nouveau Seigneur de l'Ombre, d'accord, mais en faisant ça, il avait aussi risqué la vie de l'enfant qu'elle portait, y avait-il pensé ? Il s'en fichait, il avait voulu tout détruire simplement pour montrer son mécontentement. Et où comptait-il aller à présent ? Si une Maison voulait bien de lui, tant mieux mais sinon, il était condamné à errer le reste de sa vie, peut-être était-ce là tout ce qu'il méritait.

     « Où comptes-tu aller maintenant ? »

    Autant le savoir. Mais peut-être qu'il n'allait pas lui dire la vérité, après tout, si elle apprenait à la Maison où il se réfugiait, elle savait qu'ils chercheraient à le punir. Mais... pouvait-elle garder ses renseignements pour elle ? Elle le ferait sans doute pour lui, elle le protégerait. Mais pourquoi ? Elle même l'ignorait, après tout il avait trahi tout le monde, toute la Maison, elle y compris. Elle était partagée entre deux sentiments : son attachement pour lui lié au fait qu'il ait été son apprenti et le dégoût qu'il lui inspirait désormais.

____________________________________________

Shaé des Abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Aleksandre de Lierre
administrateur •• shepp
administrateur •• shepp
avatar

♣ ÂGE : 22
♣ NE(E) LE : 21/11/1994
♣ PUF, PSEUDO : Shepp
♣ INSCRIT(E) LE : 04/04/2010
♣ MESSAGES : 270

♣ HUMEUR : Boarf.

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Art du Meurtre
♣ EXPERIENCE:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Traque - PV   Sam 14 Juin - 23:57


Aleksandre savait pertinemment qu'elle ne le comprendrait pas. Qui le pouvait ? Ni Ayla, ni son propre père n'avaient compris. Tout cela lui était égal désormais. Il était assez grand pour pouvoir se passer des avis d'autrui. Il n'oubliait pas ce qu'il avait vu, son ressenti. Était-il une anomalie ? Il s'était cru une erreur, longtemps. Il s'était voué corps et âme à sa Maison, la Maison de l'Ombre. Mais celle-ci ne le lui avait jamais rendu. En fin de compte, tout cela n'était que le juste retour des choses. Amaury regrettait-il de l'avoir recueilli bébé, sachant qu'il avait attenté à la vie de sa femme ? L'assassin ne put s'empêcher de s'amuser à cette pensée. Cela ne servait à rien de rester là à ressasser le passé, se dire que les choses auraient pu être autrement. Elles étaient ainsi. Il n'avait plus de regrets. Plus rien. Il avait souffert de beaucoup de choses. L'absence de parents, la mort artificielle d'un père, la disparition de sa meilleure amie, le revirement soudain de son meilleur ami. Mais il n'était pas le seul. Et il savait qu'à présent, il lui était possible de vivre pleinement. Mais ailleurs. Loin de la Maison de l'Ombre. Un nouveau départ. Une nouvelle naissance. Avec, cette fois-ci, un père. Une femme, peut-être, si Ayla voulait toujours de lui. Un semblant d'amour. Plus de déceptions. Plus de faux semblants...
« Je ne me suis pas réjouis de la disparition de notre Seigneur. Et je ne m'en réjouis toujours pas. Mais si William est parti, alors il n'a aucune envie d'être trouvé. » La voix de Shaé le retira de ses pensées. Ses mots ne l'étonnaient guère ; mais il ne put s'empêcher de les trouver faciles. Croyait-elle vraiment en ces paroles ? N'avait-elle pas observé les tensions entre leur Seigneur et les deux Capitaines ? Leur Seigneur était prostré dans le château ; comment avait-il pu disparaître ainsi, sans que personne ne remarque son absence ? Comment avait-on pu perdre la trace d'un gaillard comme William des Cendres, grand, défiguré - une espèce de colosse, ça ne passe pas inaperçu comme ça, non ? Se cacher, lui ? Mais pourquoi ? Pour quelle raison les aurait-il abandonnés ? Sa femme ? Oui, justement ; pourquoi n'y avait-il personne à ses côtés ? Pourquoi tout le monde s'en fichait ? Pourquoi tout le monde s'en réjouissait ? C'était trop facile. « Cassandre de Jais n'est pas une usurpatrice, elle est montée sur le trône comme le veut la tradition, après que William ait disparu. Quant à moi, j'ai juré fidélité à la Maison de l'Ombre, pas uniquement à William des Cendres. Moi non plus je n'ai rien à me reprocher, Aleksandre. » Trop facile. À peine parti, déjà remplacé. La tradition avait bon dos. N'avait-elle pas entendu les murmures durant la cérémonie ?... ah, non, c'est vrai ; trop occupée avec son nouveau poste qui lui tombait dans les bras... Un éclair de mépris passa dans son regard. Il avait eu tant de respect pour Shaé. Tant de respect pour elle. Il y en avait encore, un semblant. Un reste. Un souvenir, peut-être.

« Où comptes-tu aller maintenant ? » Il ne la quittait pas du regard. Cette question voulait tout dire. Elle ne comptait pas le livrer à la Maison de l'Ombre. Elle allait le laisser filer. Et elle disait qu'elle n'avait rien à se reprocher par rapport aux siens. N'était-ce pas quelque peu contradictoire ? Par le passé, Aleksandre en aurait été parfaitement capable. Il aurait donné sa vie pour sa Maison. Il avait piétiné des amitiés pour elle. Il aurait été prêt à tuer des êtres qui lui étaient chers pour son bon plaisir. Il se serait livré lui-même s'il avait été face à lui. Un parfait petit soldat. Mais qui venait de se rebeller. Quel dommage, n'est-ce pas ? À présent libre de ses propres choix, mêmes extrêmes... un assassin en pure liberté. Capable d'empoisonner quelqu'un sans l'ombre d'un remord. Bien entendu, il ne comptait pas tuer à nouveau, pour quoi faire ? Il avait d'autres préoccupations. Devait-il les confier à Shaé ? En vérité, n'était-ce pas une ruse ? Il n'en savait rien. Aleksandre n'en était plus à ces petits jeux de déduction. Et il n'était pas un menteur. « Rejoindre une personne qui m'est chère. Une personne que mon allégeance pour la Maison de l'Ombre me refusait. » Il se tût, un instant. Puis sourit. Un sourire empli de cynisme. « L'Ombre a longtemps été ma seule famille. Mais il semblerait qu'elle ait enfanté un mouton noir. Je me suis réveillé un jour en découvrant que tout ce qu'on m'avait appris, tout ce en quoi je croyais n'étaient que des mensonges. De la façade. J'ai respecté chacune de ces stupides règles avant de me rendre compte que j'étais bien le seul à le faire. » Il se mit à rire. Un petit rire nerveux, empli de vieilles rancoeurs. Qui s'éteignit, finalement. À quoi bon ? Il leva le regard sur elle. Son mentor. Celle qui lui avait appris. Appris toutes ces choses. « Alors dis-moi, Shaé, est-ce que tu n'auras toujours rien à te reprocher si tu me laisses partir ? » Il ne la lâchait pas. Pas du regard. Un regard intense. Empli de défi. Il n'avait pas peur. Absolument pas. Il l'avait aimée, à sa façon. Il l'avait admirée. En fin de compte, elle lui semblait bien peu combative. À rester dans le courant. À parler de traditions à respecter tandis qu'elle faisait face à celui qui avait attenté à la vie d'un Seigneur auquel elle prétendait obéir. Ce fut à ce moment-là que l'idée lui vint. Une idée stupide, sûrement. Après tout, il n'en savait rien. Et pourtant. La flèche. Bien évidemment. Qui d'autre aurait pu ? Et qui donc aurait pu le rater avec autant de précision ?...

____________________________________________

Aleksandre de Lierre

Revenir en haut Aller en bas
Shaé des Abysses
administrateur •• nim's
administrateur •• nim's
avatar

♣ ÂGE : 19
♣ NE(E) LE : 23/09/1997
♣ PUF, PSEUDO : Nim's
♣ INSCRIT(E) LE : 27/11/2008
♣ MESSAGES : 186

♣ HUMEUR : Bonne =)

Feuille de personnage
♣ RELATIONS:
♣ TALENT INNE: Camouflage
♣ EXPERIENCE:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Traque - PV   Mar 24 Juin - 0:36

    Shaé capta cet éclair de mépris. Elle conserva cette image dans sa mémoire afin de ne jamais l'oublier. Il la méprisait. Alors pourquoi faisait-elle tout ça ? Pourquoi ne pas sortir son poignard et en finir à jamais ? Il lui avait montré qu'il n'avait rien sur lui, qu'il ne pouvait pas l'attaquer. Mais alors pourquoi refusait-elle de sortir sa dague ? Shaé ignorait encore ce qui arrêtait son geste, mais pour le moment, elle écoutait la voix qui lui soufflait de l'épargner. D'écouter encore un peu ses paroles. Même si elle n'était plus aussi curieuse qu'avant. Leurs regards s'emmêlaient mais désormais, il la dégoûtait. Après cette entrevue, elle se dépêcherait de l'oublier, de le mettre avec tout ceux qu'elle avait connu : chez les disparus. Demeurant cependant indifférente, elle attendit sa réponse. « Rejoindre une personne qui m'est chère. Une personne que mon allégeance pour la Maison de l'Ombre me refusait. » Il eut un sourire. Avait-il pensé que cette personne ne voudrait peut-être pas de lui après ce qu'il avait fait ? Patiente, elle attendit la suite sans dire un mot.

    « L'Ombre a longtemps été ma seule famille. Mais il semblerait qu'elle ait enfanté un mouton noir. Je me suis réveillé un jour en découvrant que tout ce qu'on m'avait appris, tout ce en quoi je croyais n'étaient que des mensonges. De la façade. J'ai respecté chacune de ces stupides règles avant de me rendre compte que j'étais bien le seul à le faire. »

    Un rire sans joie s'éleva, et une fois de plus la rouquine se contenta de le regarder. Comme s'il était le seul à bien le faire. Forcément, s'il s'était considéré comme un mouton noir pendant tout ce temps, s'il s'était placé en victime, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'il explose ! Mais ne comprenait-il pas que la terre entière ne lui en voulait pas ? C'était les enfants qui pensaient ce genre de choses en général, et il n'en n'était plus un, il était temps qu'il grandisse et qu'il arrête de se faire plaindre. Le seul à bien faire, de qui se fichait-il ?

    « Alors dis-moi, Shaé, est-ce que tu n'auras toujours rien à te reprocher si tu me laisses partir ? »

    Un sourire froid s'étira sur ses lèvres. Qu'essayait-il de lui faire faire au juste ? S'il pensait que l'intensité de son regard l'impressionnait, il avait tout faux. Elle le soutint sans aucune difficulté. Non. Rien à se reprocher parce qu'au fond, c'était lui qui avait tout perdu. Lui qui se retrouvait seul. Lui qui n'aurait jamais cette place de Capitaine. Tout ça parce qu'il n'avait jamais pu relativiser, il était toujours obligé d'être... torturé. Shaé était passée par là elle aussi. Certains moments, il lui arrivait encore de s'égarer dans cette voie mais au fond, elle avait tourné la page, elle avait grandi.

     « Les nouvelles vont vites à Cerfblanc, Aleksandre. Tu penses que quelqu'un voudra encore de toi après avoir appris ce que tu as fais ? » Sa voix demeura calme et son regard n'avait pas lâché celui d'Aleksandre.  « Je n'aurai rien à me reprocher, parce que je sais que tu ne retourneras plus à l'Ombre. Tu as échoué tout ce que tu as entrepris là-bas, pourquoi y retournerais-tu ? »

    Aucune agressivité dans sa voix, elle renonçait simplement une vérité. Il n'avait plus aucune raison de revenir dans la Maison de l'Ombre. Plus personne ne voulait le voir, à l'exception de son père, sans doute. Shaé repensa à ses paroles. Le mouton noir... alors que l'Ombre l'avait accueilli lui comme elle, alors que son père avait veillé sur lui, alors qu'il s'était fait des amis. Il avait tout gâché, et ça n'était pas l'Ombre qu'il fallait blâmer pour ça, c'était lui, uniquement lui. Cependant, elle se rendait compte qu'elle ne lui en voulait. Il la laissait indifférente : il appartenait déjà au passé.

____________________________________________

Shaé des Abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traque - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traque - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» La Traque. (Quête)
» JOUR ET NUIT, JE TRAQUE LES ÉPIPHANIES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Terres Libres :: Les plaines-
Sauter vers: